Différence entre noyaux symétriques et noyaux asymétriques

Savoir si on doit acheter une boule à noyau symétrique ou une boule à noyau asymétrique est plus important que ne le pense la plupart des joueurs. Comprendre la différence entre les deux est difficile même pour les joueurs de haut niveau, mais une fois familiarisés avec les principales caractéristiques de leur fabrication, leur utilisation devient plus claire et les ajustements plus faciles. Ne vous inquiétez pas si vous êtes obligés de relire cet article à cause de sa complexité avant de bien comprendre la différence entre ces 2 formes de noyau.

Voyons d’abord quelques termes spécifiques à la physique du bowling :

Le terme Différentiel (ou Différentiel Total) est utilisé pour nommer la différence entre le RG maximum (axe Y) et le RG minimum (axe X) d’une boule de bowling symétrique ou asymétrique. Plus sa valeur est grande, plus le potentiel de Flare de la boule est grand.

Le terme Rayon de Giration (ou RG) est la mesure en pouces du décalage de l’axe de rotation sur lequel la masse totale d’un corps est concentrée sans changer son moment d’inertie. Les boules avec un RG bas se mettent en rotation plus vite et plus facilement, créant un mouvement de boule plus large.

Le terme Différentiel Intermédiaire est utilisé seulement pour les boules à noyau asymétrique. C’est la différence entre le RG maximum de l’axe Y et le RG intermédiaire de l’axe Z. Le RG Intermédiaire existe sur la plupart des boules à noyau symétrique, mais n’est pas suffisamment important pour intervenir sur le mouvement de la boule. Le Différentiel Intermédiaire est aussi appelé Mass Bias, ou PSA (Preferred Spin Axis) ou RG asymétrique suivant le fabricant de la boule.

Plus sa valeur est élevée et plus la boule est asymétrique et réagit violemment (sur une courte distance) dès qu’elle rencontre de la friction.

Le terme Ratio des Différentiels indique la quantité d’asymétrie de la boule et peut être calculé en divisant le Différentiel Intermédiaire par le Différentiel Total. Les boules avec un ratio plus élevé ont une asymétrie plus forte et réagissent plus violemment.

Une boule à noyau symétrique a des valeurs de RG maxi (axe Y) et de RG Intermédiaire (axe Z) qui ne diffèrent pas de plus de 5% du Différentiel Total de la boule. Une boule à noyau asymétrique a des valeurs de RG maxi (axe Y) et de RG Intermédiaire (axe Z) qui diffèrent de plus de 5% du Différentiel Total de la boule.

Il est généralement accepté que les boules à noyau symétrique ont un mouvement plus doux et plus contrôlable. Les boules à noyau asymétrique ont un mouvement plus violent, plus angulaire et répondent à la friction plus vite que les boules symétriques, à coque et surface égales. Toutes les boules une fois percées sont asymétriques, mais pas dans les mêmes proportions.

Les boules asymétriques peuvent avoir un Flare large même avec une distance Pin-PAP longue. Une distance Pin-PAP de 6 pouces sur une boule symétrique génère un Flare faible. Sur une boule fortement asymétrique, une distance Pin-PAP de 6 pouces génère un Flare élevé. C’est la différence la plus importante entre boules à noyau symétrique et asymétrique.

Ce qui nous amène à une conclusion intéressante : Les boules asymétriques peuvent, en général, procurer au perceur davantage d’options de réactions que les boules symétriques.

Les boules symétriques ne disposent que de 2 variables pour intervenir sur leur réaction : la distance Pin-PAP et le Pin Buffer ou angle VAL.

Les boules asymétriques ont une variable supplémentaire dans l’équation, avec le positionnement du PSA (Preferred Spin Axis) ou Mass Bias ou axe du RG maxi, par rapport au PAP du joueur. Plus le Différentiel Intermédiaire est élevé avant perçage et plus la position du PSA intervient sur la forme de la réaction de la boule.

Les joueurs qui préfèrent utiliser des boules à noyau asymétrique ont en général besoin de cette aide supplémentaire pour faire réagir la boule. Les boules asymétriques se mettent en rotation plus vite lorsqu’elle rencontre de la friction et finissent plus fort avec un mouvement agressif en fin de piste.

Les boules asymétriques sont très efficaces pour jouer sur les huilages lourds ou les huilages longs, qui ne procurent pas beaucoup de friction.

Les boules symétriques sont généralement moins violentes et ont une réaction plus contrôlable (comme boule de référence de milieu de sac).

Les boules symétriques ont 2 RG (X et Y) alors que les boules asymétriques en ont 3 (X, Y et Z). C’est cette grande différence d’asymétrie entre les 2 types de noyau qui est responsable des réactions beaucoup plus dynamiques qu’une boule asymétrique peut créer.

Et finalement, n’oubliez pas que c’est toujours un compromis entre la matière de la coque (Solid, Hybrid, Pearl, Uréthane ou Polyester) et sa finition (texture ou grain de la surface), le noyau et l’équilibrage choisi qui optimise la réaction de la boule.