Entretien des boules réactives

Pour espérer tirer le meilleur parti de votre équipement, il faut l’entretenir régulièrement.

Il faut enlever l’huile, la saleté, les traces de caoutchouc et l’usure de la bande de roulement.

Cela permet d’avoir des boules toujours efficaces et aussi de prolonger leur durée de vie.

Vous devez savoir que  :

Une boule polie, se dépolit au fur et à mesure de son utilisation.

Une boule poncée, se polit au fur et à mesure de son utilisation.

Vous devez donc intervenir fréquemment avant que vos boules ne perdent de leur efficacité.
L’usure est lente et c’est toute la perversité du processus, car vous vous adaptez au fur et à mesure. Quand vous prenez conscience du problème, il est généralement trop tard.

Aussi, suivez les conseils qui vont suivre et vous aurez toujours un arsenal performant.

Lire la suite

Ajustement Axis Rotation (rotation latérale)

Vous avez travaillé sur votre jeu et vous êtes maintenant capable de manipuler votre lâcher pour augmenter ou diminuer votre angle de rotation latérale (Axis Rotation).

Mais savez-vous quand utiliser cette compétence ?

C’est le sujet de cet article.

Le degré de l’angle de rotation latérale est une partie fondamentale de votre lâcher qui détermine le potentiel de crochet. Etre capable de manipuler votre lâcher pour changer l’angle de rotation latérale intervient sur la forme de la réaction de la boule et peut être utilisé dans différentes situations :

  • Augmenter votre degré de rotation latérale va augmenter la longueur de glisse et la réaction en fin de piste en considérant toutes les autres choses égales. C’est généralement plus efficace quand les pistes s’assèchent, quand vous jouez des angles ouverts ou quand vous constatez un manque de réaction en fin de piste.
  • Diminuer votre degré de rotation latérale a l’effet contraire. C’est plus efficace sur un huilage frais, sur un profil de huilage plat, sur un huilage court et quand vous jouez parallèlement aux lattes, à chaque fois que vous voulez réduire le crochet et optimiser le contrôle.

Comment explorer des conditions de jeu inconnues ?

La première chose importante, c’est de s’être échauffé avant le début des boules d’essai. Pendant les boules d’essai vous devez mettre en place une stratégie. Que vous ayez vu un graphique du profil de huilage ou pas, vous devez vous fier à la réaction de votre boule de référence.

L’objectif de cet article est de vous permettre de mieux commencer en ligue et en compétition sur des conditions de jeu inconnues.

Exploration de conditions de jeu inconnues :

La clé pour vous adapter à des conditions de jeu inconnues est d’utiliser chaque lancer pendant les boules d’essai pour obtenir des informations, même si les premiers lancers ne sont pas faits à pleine puissance.

Utilisez votre boule de référence (Benchmark Ball) pour explorer les conditions de jeu et vous adapter en conséquence :

  • Votre premier lancer peut être utilisé pour déterminer la longueur du huilage en lançant la boule doucement pour observer à quel endroit de la piste votre boule change de direction le plus angulairement.
  • Dès que vous vous sentez capable de lancer votre boule avec un lâcher normal, cherchez la friction sur le côté extérieur de la piste en ouvrant l’angle de pose, puis refermez l’angle de pose pour tester la tenue (dans l’huile) plus au centre.
  • Avec ces 2 informations importantes, maintenant que vous êtes à pleine puissance, vous pouvez chercher le meilleur angle de pose et déterminer si la réaction de votre boule de référence est appropriée. Si nécessaire, modifiez la surface de votre boule de référence ou changez de boule.

Ajustements en cas de boule fine dans la poche

Tous les spares à jouer avec la quille 2 ne sont pas identiques. Les poches fines font partie du jeu, mais elles peuvent avoir différentes significations suivant votre réaction de boule.

Cet article est destiné à vous donner plusieurs solutions à la suite d’une boule arrivée fine dans la poche, en fonction des différentes combinaisons de quilles restantes.

Que ce soit un lancer erratique ou un lancer correct, si votre boule arrive fine dans la poche, chaque combinaison avec la quille 2 vous donnent des indications différentes :

  • Quilles 2 – 4 – 5 : combinaison appelée Bucket (avec ou sans la quille 8), arrive généralement quand la boule finit en Roll Out (phase de roule trop longue) et a perdu de l’énergie trop tôt.
  • Quilles 2 – 8 : quand la quille 5 tombe et que vous laissez les quilles 2-8, ou 2-8-10 ou 2-4-8, la boule a terminé sa phase de crochet trop tard.
  • Quille 2 seule : quand elle reste seule, c’est que votre boule a eu une réaction correcte, mais que la trajectoire était écartée ou qu’il faut opérer un petit ajustement angulaire.

Faites attention aux combinaisons avec la quille 2, afin de prendre la bonne décision lors du prochain lancer et retrouver le strike.

Les détails peuvent faire la différence au bowling

Si vous manquez votre repère visuel d’une latte ou deux, vous manquerez la poche et laisserez un split ou un spare difficile.

Si l’une de vos boules est percée différemment des autres, trou de pouce plus grand ou plus petit, inserts plus grands ou plus petits, spans plus longs ou plus courts, la tenue de boule sera légèrement différente et le lâcher aussi.

Si les angles percés dans vos boules ne correspondent pas à la morphologie de votre main, la tenue de boule sera moins confortable et surtout votre lâcher moins efficace.

Si le requilleur dépose une ou des quilles décalées d’un centimètre, votre efficacité dans les quilles en souffrira même avec une boule pleine poche.

Si vous ajustez votre repère de visée dans la mauvaise direction, votre boule glissera soit trop ou pas assez loin.


Le bowling nécessite de petits ajustements au fur et à mesure des frames jouées et de partie en partie.


Bien jouer au bowling requiert des stratégies, de la planification et des ajustements quand c’est nécessaire.
Le bowling est un sport qui nécessite de la réflexion individuelle et faire attention aux petits détails peut faire une énorme différence au niveau des résultats.


Notre atout principal au bowling, c’est notre cerveau et notre capacité à faire des ajustements rationnels face à des situations de pression. Apprendre à vous adapter, à observer les changements de réaction de votre boule et à faire le bon ajustement, est ce que vous devez développer pour devenir compétitif.


De petits ajustements peuvent faire la différence, s’ils sont faits correctement.


Au bowling, les ajustements les plus importants sont faits entre nos deux oreilles.

Equilibrage Double Angle par Brian Halstrom

Une fois que votre perceur vous a regardé jouer, a trouvé votre PAP (Positive Axis Point) et les caractéristiques de votre jeu, après avoir choisi une boule, la dernière chose à faire est de la percer. Ce n’est pas aussi facile que cela paraît. Il existe aujourd’hui plusieurs méthodes pour percer une boule, mais la plus populaire est un système d’équilibrage appelé « Double Angle » créé par Mo Pinel. Une fois apprise, cette méthode est très simple pour comprendre comment affiner votre roule de boule en utilisant des équilibrages spécifiques.

Le but de cet article est de vous expliquer simplement l’influence de chacun des 3 paramètres du système Double Angle et les limites de l’influence d’un équilibrage dynamique.