Comment choisir sa boule aux boules d’essai.

Une préparation correcte commence avec une bonne compréhension de son arsenal existant et le choix d’une nouvelle boule dépend de la réaction qui vous manque.

A l’entraînement, utilisez toutes vos boules de façon à les classer par ordre croissant d’agressivité par exemple, mais aussi par formes de réactions, de la plus régulière à la plus violente.

Pendant les boules d’essai, faites quelques lancers avec votre boule de référence (Benchmark Ball) pour voir comment elle réagit et déterminer où se trouve l’huile et ce que vous devez choisir comme ligne de jeu et comme boule. Soit une boule plus agressive ou au contraire moins agressive. Mais aussi la forme de la réaction, est-elle trop en arc ou au contraire trop violente.

Pour bien choisir votre boule pendant les boules d’essai, vous devez bien connaître votre arsenal. D’où la nécessité de les tester les unes après les autres à l’entraînement pour les classer.

Travaillez aussi avec votre entraîneur ou l’opérateur du pro shop pour déterminer quel matériel vous convient le mieux, ou bien ce qu’il vous manque, ainsi que le type d’équilibrage qui vous convient le mieux en fonction de votre type de jeu et des conditions sur lesquelles vous jouez le plus fréquemment.

N’hésitez pas à modifier la surface de vos boules pour mieux les adapter aux exigences du terrain.

Dans tous les cas, regardez ce que vous dit votre boule sur la piste et faites vos choix en conséquence.

Fermeture des splits

La fermeture d’un split est souvent déterminante, pour gagner un match ou manquer une qualification. Faire un maximum de quilles derrière un strike aussi.

Beaucoup trop de joueurs tentent la fermeture des splits avec leur boule de strike. Voici des propositions logiques pour améliorer votre pourcentage de fermeture des splits.

Pour bien saisir la logique de ce qui va suivre, il faut comprendre que bien choisir l’angle d’attaque est essentiel pour atteindre plus facilement une zone très petite sur la quille clé.

Positions et cadence des pas (droitier)

C’est le système ETBF (European Tenpin Bowling Federation) des 3 couloirs.

Les 2 pas fait du pied droit sont ouvert pour ouvrir les hanches et faciliter le développement du balancier.

Ils restent dans le couloir central pour laisser le passage à la boule dans le couloir de droite.

Le 3ème pas est long pour ouvrir les hanches et permettre l’ouverture des épaules afin de développer un balancier rectiligne.

Le dernier pas revient dans le couloir central pour favoriser l’équilibre au lâcher et respecter l’alignement du balancier.

Entraînement sur la précision avec 10 quilles

C’est un entraînement sous forme de jeu. Comme certains bowlings ne peuvent que poser les 10 quilles à chaque fois, la programmation n’étant pas possible, ce jeu permet de travailler la précision à chaque lancer avec 10 quilles au 1er lancer et le spare résultant au 2ème lancer.

Tout se joue avec la boule de spare (en résine polyester de préférence) avec une trajectoire droite.

A la 1ère frame de la partie vous devez jouer la quille 1 puis faire la spare si besoin.

A la 2ème frame, vous devez jouer la quille 2, puis faire la spare si besoin.

A la 3ème frame, vous devez jouer la quille 3, puis faire le spare si besoin.

A la 4ème frame, vous devez jouer la quille 4, puis faire le spare.

A la 5ème frame, vous devez jouer la quille 5, puis faire le spare si besoin.

A la 6ème frame, vous devez jouer la quille 6, puis faire le spare.

A la 7ème frame, vous devez jouer la quille 7, puis faire le spare.
a la 8ème frame, vous devez jouer la quille 8, puis faire le spare.
a la 9ème frame, vous devez jouer la quille 9, puis faire le spare.
A la 10ème frame, vous devez jouer la quille 10, puis faire le spare pour pouvoir jouer la 12ème frame.

REMARQUE : utilisez plutôt cet exercice à la fin de l’entraînement pour éviter de détériorer les conditions de jeu avec les boules polyester.

Friction générée par les pistes synthétiques âgées

De nos jours, beaucoup de pistes synthétiques ont 25 ans et plus, avec beaucoup d’usure sur les 20 lattes centrales. Bien que les pistes de chaque fabricant aient des caractéristiques de friction différentes quand elles sont neuves, les parties jouées au cours des années augmentent la friction entre la boule et la piste. Dans certains cas, cela s’approche même de la friction générée par les pistes en bois à cause de l’usure extrême.  

Ce que ressentent beaucoup de joueurs quand ils jouent sur des synthétiques anciens, est une perte de réaction en fin de piste. Et malheureusement, beaucoup confondent avec un manque de réaction dû à la boule et prennent une boule plus agressive ce qui amplifie le problème.

Ce qui arrive la plupart du temps, c’est que le vieux synthétique génère beaucoup de friction en tête de piste et la boule perd son énergie trop tôt et donc sa rotation latérale (axis Rotation) et ne réagit plus en fin de piste. Cela semble moins répandu sur les pistes Brunswick qui génèrent généralement moins de friction lorsqu’elles sont neuves que les panneaux AMF.

Les vieux synthétiques nécessitent de trouver une solution pour passer la tête de piste afin de créer une réaction forte en fin de piste.

Avec ceci présent à l’esprit, pour retarder la réaction de la boule, vous pouvez utiliser vos boules habituelles mais en modifiant la surface, par exemple passer d’un grain 1000 à un grain 4000.

C’est pourquoi c’est une bonne idée d’avoir dans son sac des pads abrasifs de grains différents pour faire face à toutes les situations.

De plus, je recommande de choisir un équilibrage avec un angle VAL (Pin Buffer) plus faible et une distance Pin-PAP plus longue (pour boules symétriques). Evitez quand même les boules trop agressives, mais gardez-en une au cas où.

Notez que je n’ai pas encore parlé du profil de huilage. Les pistes synthétiques usées rendent le huilage plus rentrant, aussi faut-il aider votre boule à mieux passer la tête de piste.

Utilisez votre matériel sur les pistes fraîchement huilées pour retarder la réaction, puis utilisez vos différentes compétences pour vous adapter à l’évolution du huilage quand il s’assèche. Vous aurez sûrement besoin de plus de vitesse, ou de plus de rotation latérale (axis Rotation), mais cela dépend du huilage.

NOTE : Attention, les pistes synthétiques âgées sont usées en général sur les 20 lattes centrales ce qui génèrent beaucoup de friction, mais les 10 lattes de droite et de gauche sont beaucoup moins usées et restent glissantes. Ecarter trop la boule peut s’avérer incertain au niveau de la réaction et provoquer un Wash-out.

Les 3 facteurs de réussite des spares

Traduction d’une partie du chapitre 6 de « Bowling Psychology » du Dr Dean Hinitz sur sa formule de réussite des spares.

RESTER DANS LE PRESENT + DETERMINATION + SYSTEME DE JEU DES SPARES

En voici les bases :

  • RESTER DANS LE PRESENT : Si vous êtes en train de penser aux spares que vous avez manqué dans le passé ou bien à l’impact de la réussite de ce spare sur votre score futur ou sur le résultat du match, vous êtes déjà sorti de votre concentration. Rien d’autre n’est plus important que le présent, jouer ce spare ici et maintenant !
  • DETERMINATION : Quelle est votre intention ? Quand vous vous dites « je veux faire ce spare » ou « j’espère faire ce spare » votre esprit se focalise sur le 2ème mot « veux » et « j’espère », ce ne sont pas ces mots qui feront de vous le joueur de spare que vous voudriez être. Au lieu de ça, dites « Je vais faire ce spare » ou « je suis déterminé à faire ce spare ». Soyez déterminé.
  • SYSTEME DE JEU DES SPARES : Il est question du système de jeu des spares que vous avez choisi d’utiliser. Il en existe de très nombreux. La clé pour vous, est de vous poser 2 importantes questions. « Puis-je réussir mes spares en toute confiance avec ce système ? Puis-je le répéter aisément ? » Si la réponse est Oui aux 2 questions, bravo, vous avez trouvé votre système de jeu des spares. Cependant, si la réponse est Non à l’une des questions ou aux deux, il vous faut alors expérimenter d’autres systèmes jusqu’à ce que vous trouviez celui (ou une combinaison de plusieurs systèmes) qui fonctionne le mieux pour vous.

Soyez objectif et n’hésitez pas à tester d’autres systèmes quand votre pourcentage de réussite des spares est insuffisant.

Ce pourcentage doit être au moins égal ou supérieur à 90%. Ce qui représente encore 1 spare manqué sur 10 pour ceux qui ne font pas beaucoup de strikes, soit 11 quilles de moyenne au minimum.