Comment choisir sa boule aux boules d’essai.

Une préparation correcte commence avec une bonne compréhension de son arsenal existant et le choix d’une nouvelle boule dépend de la réaction qui vous manque.

A l’entraînement, utilisez toutes vos boules de façon à les classer par ordre croissant d’agressivité par exemple, mais aussi par formes de réactions, de la plus régulière à la plus violente.

Pendant les boules d’essai, faites quelques lancers avec votre boule de référence (Benchmark Ball) pour voir comment elle réagit et déterminer où se trouve l’huile et ce que vous devez choisir comme ligne de jeu et comme boule. Soit une boule plus agressive ou au contraire moins agressive. Mais aussi la forme de la réaction, est-elle trop en arc ou au contraire trop violente.

Pour bien choisir votre boule pendant les boules d’essai, vous devez bien connaître votre arsenal. D’où la nécessité de les tester les unes après les autres à l’entraînement pour les classer.

Travaillez aussi avec votre entraîneur ou l’opérateur du pro shop pour déterminer quel matériel vous convient le mieux, ou bien ce qu’il vous manque, ainsi que le type d’équilibrage qui vous convient le mieux en fonction de votre type de jeu et des conditions sur lesquelles vous jouez le plus fréquemment.

N’hésitez pas à modifier la surface de vos boules pour mieux les adapter aux exigences du terrain.

Dans tous les cas, regardez ce que vous dit votre boule sur la piste et faites vos choix en conséquence.

Evolutions et transitions du huilage

Transition = évolutions et modification du huilage pendant le jeu.

L’évolution d’un profil de huilage pendant le jeu est probablement le plus gros challenge auquel les joueurs de bowling sont confrontés.

Comme l’huile est invisible, vous devez observer le comportement de votre boule sur la piste et la réaction des quilles pour déterminer ce qui se passe.

Comment identifier la transition du huilage ?

La transition du huilage est une combinaison entre le transfert d’huile dans la zone sèche et l’assèchement dans la partie huilée. Son importance et l’endroit de la piste où elle se fait, sont différents au fur et à mesure que l’on joue, mais voici certains repères qui vont vous aider à déterminer les mouvements de l’huile :

  • Les bons lancers où la boule accroche tôt et manque le Breakpoint par l’intérieur ou bien se met en roule trop tôt, sont des indicateurs de l’assèchement en tête de piste.
  • Les boules qui semblent rentrer, puis glisser, puis rentrer à nouveau sont de bons indicateurs d’un assèchement et d’un transfert important.
  • Quand les boules poncées ne se sont pas mises en phase de roule avant d’arriver dans la poche, c’est probablement parce qu’il y a plus de transfert que d’assèchement.

Remarques :

  • Tenez compte du type de joueurs qui jouent sur votre paire de piste.
  • Tenez compte du matériel qu’ils utilisent.
  • Tenez compte de la ligne de jeu qu’ils utilisent.
  • Tenez compte du nombre de parties jouées.
  • Tenez compte du profil de huilage.
  • Tenez compte de la topographie des pistes.

Classement RG et Différentiel chez STORM

Plus le RG (Rayon de Giration) est faible, plus la boule roule tôt. Plus le RG est élevé et plus la boule a de la longueur. Le RG d’une boule détermine quand le noyau va commencer à se mettre en rotation.

Le RG indiqué sur les boîtes des boules de bowling est le RG mini de la boule.

Exemple du ballon de football américain : ce ballon peut tourner soit autour de son petit diamètre ou quand il tourne cul-pardessus tête. Il mettra plus de temps pour faire une rotation cul-pardessus tête (haut RG) que autour de son petit diamètre (bas RG) en tournant à la même vitesse.

Ajustements aux conditions de jeu

Quand votre boule rentre dans la poche, vous faites au moins tomber 8 quilles en général. Mettre la boule dans la poche sur votre premier lancer ne vous permet pas de faire strike à chaque fois mais laisse des spares plus faciles à jouer.

Le but de cet article, est de vous aider à mieux choisir votre boule et à faire le bon ajustement pour arriver dans la poche avec efficacité.

Remarque : Avant de faire un ajustement en compétition, vous devez être sûr d’avoir réalisé un lancer correct. Le résultat ne correspond peut-être pas à ce que vous espériez, mais vous savez que c’est la piste qui a créé le problème et pas vous.

Changement de boule

Commencez les boules d’essai avec votre boule de référence (Benchmark Ball). Si cette boule ne va pas dans la poche avec efficacité, vous avez le choix de changer de boule, mais laquelle prendre ?

Pour décider, vous devez observer QUAND et OU sur la piste votre boule commence son crochet et COMMENT elle se comporte dans les quilles (sa déflection).

Si vous avez besoin de plus de réaction de votre boule en fin de piste de la droite vers la gauche (droitiers), prenez une boule moins agressive pour qu’elle glisse plus loin et garde l’énergie plus longtemps, avec un angle d’attaque plus important.

Si vous avez besoin que votre boule réagisse plus tôt, prenez une boule plus agressive, mais elle réagira moins violemment en fin de piste, avec un angle d’attaque moins important.

Ajustements sans changer de boule.

Si votre boule rentre trop et finit pleine dans la quille 1, décalez vos pieds et votre repère vers la gauche (pour droitiers) pour que votre boule trouve plus d’huile avant de rencontrer de la friction en fin de piste. Votre boule va glisser plus loin avant de commencer son crochet et pourra finir dans la poche

Si votre boule ne rentre pas assez, décalez vos pieds et votre repère vers la droite (pour droitiers) pour sortir d’une zone trop huilée.NOTE : tenez compte du type de piste (quel synthétique), de son usure et de sa topographie