Questions sur les tests BTM

Voici quelques questions posées par des lecteurs concernant le système de tests des boules par BTM.

Les réponses sont faites par Eric Martinez, responsable des tests pour BTM.

1ère question : pourquoi les équilibrages des testeurs sont-ils différents ?

Les équilibrages pour Strokers leur permettent de rester avec des angles plus en ligne sans surréaction dans le sec.

Les équilibrages pour Tweeners leur permettent d’utiliser leur plus grande vitesse sans envoyer leur boule au-delà du Breakpoint sur une base régulière. Les équilibrages pour Crankers permettent de diminuer le potentiel de Flare, les aidant à contrôler la réaction en fin de piste.

Style Stroker :

Vitesse de boule : 24,8 km/h.
Vitesse de rotation : 225 trs/mn.
Axis Rotation : 40 degrés.
Axis Tilt : 20 degrés.
PAP : Horizontal = 3’’ 7/8 et Vertical = 5/8’’ au-dessus.

Un Stroker a un style traditionnel avec une vitesse moyenne des rotations faibles. Les Strokers jouent généralement plus sur la partie extérieure de la piste que les joueurs avec des rotations plus élevées. Norm DUKE et Mika KOIVUNIEMI sont des exemples de joueurs strokers.

Style Tweener :

Vitesse de boule : 28,6 km/h.
Vitesse de rotation : 320 trs/mn.
Axis Rotation : 65 degrés.
Axis Tilt : 10 degrés.
PAP : Horizontal = 4’’ 1/2 et Vertical = 0″.

Un Tweener est un joueur entre Stroker et Cranker. Ce type de joueur a une vitesse de rotation moyenne avec une bonne vitesse de boule. Chris BARNES et Bill O’NEILL sont des exemples de joueurs Tweener.

Style Cranker :

Vitesse de boule : 28 km/h.
Vitesse de rotation : 450 trs/mn.
Axis Rotation : 75 degrés.
Axis Tilt : 15 degrés.
PAP : Horizontal = 4’’ 1/2 et Vertical = 1″ au-dessus.

Un Cranker est généralement considéré comme étant un joueur avec une vitesse de boule élevée et une vitesse de rotation élevée. Les Crankers jouent généralement plus à l’intérieur de la piste que des joueurs avec moins de rotations. Sean RASH et Tommy JONES sont des Crankers.

Tous les paramètres indiqués au-dessus ont été obtenus au moment du lâcher. Quand vous comparez ces paramètres avec les vôtres, n’oubliez pas que les affichages des scoreurs automatiques des bowlings mesurent la vitesse près des quilles et indiquent 3 à 5 km/h en moins à cause de la perte de vitesse par friction de la boule pendant sa trajectoire sur la piste.

N’oubliez pas non plus, que la position du Pin, du CG et du Mass Bias correspond aux coordonnées du PAP du testeur. Vos coordonnées sont peut-être différentes. Consultez un opérateur de pro shop certifié pour connaître vos coordonnées de PAP.

Observez votre boule pour vous adapter

Traduit d’un article de Jason McEwen dans National Bowling Academy du 12 août 2022.

A chaque fois qu’une boule touche la piste, elle modifie le profil de huilage.

Chaque piste, malgré le même huilage, se joue différemment.

La topographie, le revêtement de piste, le type de boules lancées, les styles des joueurs et les lignes de jeu choisies, sont des facteurs qui contribuent tous à modifier la réaction des boules et qui expliquent pourquoi la piste change.

Ces fondamentaux exprimés, il est important d’observer le mouvement de votre boule pendant toute sa trajectoire pour déterminer si vous jouez au bon endroit avec la bonne boule.

La boule de référence (Benchmark Ball).

Votre boule de référence est votre boule test pour comprendre ce que demande la piste.

La boule de référence est celle qui est au milieu de votre arsenal, pas trop agressive et pas trop faible.

Commencez les boules d’essai avec votre boule de référence pour vous aider à vous aligner.

La boule de référence est votre boule de base et elle vous permettra rapidement de déterminer si vous pouvez commencer la compétition avec ou au contraire choisir une boule plus ou moins agressive.

La clé est de contrôler la position en longueur du Breakpoint et de voir la forme de réaction de la boule à cet endroit.

Le Breakpoint se trouve sur la latte la plus extérieure de la trajectoire de la boule.

Noyau contre coque

Comprendre leur influence pour faire un meilleur choix de boule.

Traduction d’un article de Jordane VANOVER dans BTM de juin 2022.

Dans le jeu actuel, pratiquement toutes les boules de bowling ont un noyau dynamique. Même certaines boules polyester sont fabriquées avec un noyau asymétrique. On voit aussi des matières de coque réutilisées par les compagnies autour de noyaux différents et inversement, nous permettant de trouver plus facilement notre combinaison coque-noyau favorite.

Mais que cela représente-t-il au niveau de la réaction de boule ? Comment ces 2 composants se combinent-ils pour créer des réactions différentes ? Dans cet article je vais aborder le sujet complexe du duel coque-noyau.

Quelle est la relation entre la coque et le noyau et comment les modifications de surface et d’équilibrages affectent-elles cette relation ? Nous devons d’abord comprendre ces 2 composants séparément, puis comment le noyau est affecté par le perçage et comment la coque est affectée par le ponçage/polissage.

Lire la suite

Comment choisir sa boule aux boules d’essai.

Une préparation correcte commence avec une bonne compréhension de son arsenal existant et le choix d’une nouvelle boule dépend de la réaction qui vous manque.

A l’entraînement, utilisez toutes vos boules de façon à les classer par ordre croissant d’agressivité par exemple, mais aussi par formes de réactions, de la plus régulière à la plus violente.

Pendant les boules d’essai, faites quelques lancers avec votre boule de référence (Benchmark Ball) pour voir comment elle réagit et déterminer où se trouve l’huile et ce que vous devez choisir comme ligne de jeu et comme boule. Soit une boule plus agressive ou au contraire moins agressive. Mais aussi la forme de la réaction, est-elle trop en arc ou au contraire trop violente.

Pour bien choisir votre boule pendant les boules d’essai, vous devez bien connaître votre arsenal. D’où la nécessité de les tester les unes après les autres à l’entraînement pour les classer.

Travaillez aussi avec votre entraîneur ou l’opérateur du pro shop pour déterminer quel matériel vous convient le mieux, ou bien ce qu’il vous manque, ainsi que le type d’équilibrage qui vous convient le mieux en fonction de votre type de jeu et des conditions sur lesquelles vous jouez le plus fréquemment.

N’hésitez pas à modifier la surface de vos boules pour mieux les adapter aux exigences du terrain.

Dans tous les cas, regardez ce que vous dit votre boule sur la piste et faites vos choix en conséquence.