Les différentes machines à huiler et leur fonctionnement

Ensuite, DBA mis sur le marché une machine à huiler qui dépoussiérait en même temps qu’elle huilait. Cette machine était programmable, possédait 6 feutres actionnés et relâchés  électriquement à des distances programmables. Le huilage en pointe et dégressif devenait possible. Les feutres laissaient passer l’huile plus facilement et la quantité déposée était plus importante qu’avec la Century 100.

Excel

DBA Excel

Les distances étaient programmées avec précision grâce aux roues noires (en haut) qui faisaient tourner un axe sur lequel était fixé une cellule de comptage (1 impulsion = 1 pouce parcouru). Cette machine possédait un automate programmable, un écran et un clavier pour la programmation.

Excel dessous

La brosse bleue (en haut de l’image) déposait l’huile sur la piste (côté opérateur). En bas le tissu Duster dépoussiérait la piste (côté piste). Il fallait encore dégraisser les pistes avant d’utiliser cette machine.

Apparurent ensuite des machines qui dépoussiéraient, dégraissaient et huilaient la piste. Ce fut une grande amélioration pour le travail des mécaniciens ainsi que pour la qualité et la régularité du travail effectué.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10