Routine de préparation et d’analyse du lancer.

On peut donc dire qu’il y a 4 phases distinctes :

La 1ère phase de visualisation, comprenant respiration, relaxation, concentration et visualisation du geste à exécuter.

La 2ème phase de routine de préparation du lancer pendant laquelle différents gestes, pensées, intentions, résolutions et choix sont utilisés pour créer une détermination, la confiance et éviter l’apparition du doute.

La 3ème phase de routine d’analyse après l’exécution du lâcher, dès que la boule a été mise en jeu. Dans cette phase vous utilisez vos sensations et vos observations de ce qui s’est passé sur la piste.

La 4ème phase de remise à zéro et de récupération, avant de recommencer le cycle de préparation du prochain lancer. Vous quittez la phase des sensations, expirez.

Mais revenons à la phase la moins connue, celle d’analyse après le lâcher.

Dès que la boule quitte votre main, elle rentre en jeu. A partir de cet instant, il faut commencer à se préparer pour le lancer suivant. Si le lancer ne s’est pas terminé par un strike, les informations recueillies à partir de cet instant ne seront utilisées que pour le 1er lancer de la frame suivante, pas pour jouer le spare.

Les informations à recueillir sont les suivantes :

  1. Sensations concernant le dernier lancer : Etais-je en équilibre ? Ai-je musclé mon swing ? A quelle distance de la ligne de faute me suis-je arrêté ? A quelle distance de la ligne de faute ai-je posé la boule ? Où a fini mon accompagnement ? etc… Tout ce qui n’était pas programmé et prévu doit être noté.
  2. Observations : Sur quelle latte la boule est-elle passée au niveau des flèches par rapport à mon repère visuel ?
  3. La boule a-t-elle eu son Breakpoint à l’endroit que j’avais prévu ?
  4. Où la boule a-t-elle frappé les quilles par rapport à la poche ?
  5. Comment la boule roulait-elle au moment d’entrer dans les quilles (en phase de roule) ?
  6. Comment s’est comportée la quille 6 (la 4 pour les gauchers), elle est restée dans la gouttière plate ou bien elle a fait le tour de la quille 10 ?
  7. A quel endroit la boule a-t-elle quitté le Pin deck (par rapport aux quilles 8 et 9) ? Si la boule sort près de la 9 la quille 10 reste.
  8. Sur quelle latte se trouvait mon pied de glisse à la ligne de faute ?

Remarque : Toutes ces informations doivent être recueillies en moins de 7 secondes.

Pages : 1 2 3 4

Un commentaire

  • Frederic Benoit dit :

    Le fait de rester dans une routine confirme sa capacité à rester dans sa « bulle » c.-à-d. Insensible aux perturbations extérieures.
    Si les perturbations nous atteignent c’est que nous sortons de notre « bulle » et en conséquence doivent nous alerter sur notre concentration et capacité d’analyse sereine.

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4