Les décalages

Les décalages doivent être utilisés dès que la réaction de la boule change et devient moins efficace, avant de changer de boule.

Il existe 2 types de décalages : le décalage parallèle et les décalages angulaires (les plus nombreux et les plus utilisés).

En voici une liste avec l’explication géométrique de chaque décalage.

1/ Le décalage parallèle.

Le décalage 1-1 (ou 2-2) :

  • Déplacement de la position de départ et du repère de visée dans la même direction et du même nombre de lattes.
  • Modification de trajectoire faible.
  • Permet de se rapprocher ou de s’éloigner de la poche.

A privilégier en début de compétition avec les pistes à zéro, sur des huilages sportifs (ratio faible et sur les huilages courts.

1-1

2/ Les décalages angulaires.

Le décalage 3-1-2 : c’est un décalage venant du rapport de distance (ou ratio) entre les 4 portions de 15 pieds de la piste et la longueur de l’approche de 15 pieds (15’).

Il est utilisé pour mettre la boule dans la poche rapidement aux boules d’essai.

Le repère de visée reste le même. Si la boule est trop pleine (20ème latte), pour qu’elle arrive 17ème latte dans la poche il faut se décaler en position de départ de 2 lattes dans le même sens

vers la gauche (pour un droitier) ce qui décale l’arrivée à la ligne de faute de 1 latte.

Décalage nécessaire de 3 dans les quilles = 1 à la ligne de faute et 2 en position de départ dans le sens de l’erreur.

La boule arrive trop à gauche, je me décale vers la gauche.

La boule arrive trop à droite, je me décale vers la droite.

C’est simple, rapide et efficace si vous êtes précis et régulier.

Scan

 

Le décalage 3-4-5 c’est un décalage venant du rapport de distance (ou ratio) entre les 4 portions de 15 pieds de la piste et la longueur de l’approche de 15 pieds (15’).

Il est utilisé pour modifier l’angle d’attaque dans les quilles.

La boule reste dans la poche, le repère de passage est décalé de 3 lattes, la position à la ligne de faute de 4 lattes et la position de départ de 5 lattes (dans le même sens).

Scan

 

Décalage de la position de départ seulement :

  • 1-0: décalage de 1 latte en position de départ sans changer le repère de passage. L’arrivée de la boule est décalée de 1 latte ½ dans le sens inverse du décalage au pied.

Décalage du repère de visée seulement :

  • 0-1: décalage du repère de passage sans changer la position de dé L’arrivée de la boule est décalée de 2 lattes ½ dans le même sens que le décalage du repère.

Scan

 

Décalages 2-1 et 3-2 :

Déplacements de la position de départ et du repère de passage dans le même sens d’un nombre de lattes différent.

Utilisés pour s’adapter à l’assèchement en tête de piste :

  • 2-1 : réglage fin de l’arrivée de la boule dans les quilles (1/2 latte dans le sens inverse du décalage et de 1 latte si décalage 4-2). Voir croquis ci-contre
  • 3-2 : réglage fin de l’arrivée de la boule dans les quilles (1/2 latte dans le même sens que le décalage et de 1 latte si décalage 6-4).

Scan

 

 

Remarque :

Les décalages angulaires sont à privilégier lors de l’évolution des conditions de jeu et sur des huilages à ratio élevé (récréation et ligue).

Ces méthodes sont des calculs géométriques théoriques ne tenant pas compte du profil de huilage ni de la topographie de la piste (zones de friction).

Aussi faut-il que les lancers soient réguliers et que l’on observe et comprenne la réaction de la boule sur la piste.

 

Utilisez ces décalages dans cet ordre pour vous adapter rapidement aux conditions de jeu.

Scan

 

 

 

 

Laisser un commentaire