La routine de préparation du lancer

Tous les athlètes de haut niveau, quelle que soit leur discipline sportive, ont besoin aux moments critiques d’utiliser leurs compétences et ils doivent le faire seul. Pour cela, ils doivent développer une routine de préparation à l’action qui les aide à faire le vide dans leur tête et à chasser la pression et le doute.

Ce processus personnel doit être préparé et travaillé à l’entraînement pour être mis en pratique en compétition.

La routine de préparation du lancer :

Cette routine est utilisée dans de nombreux sports. C’est une méthode répétitive basée sur des pensées positives et des gestes spécifiques à chaque athlète qui permet de se préparer mentalement à l’action. Cette routine est utilisée avant de monter sur l’approche.

Objectif : rétablir les ’’3’’ C, Concentration, Confiance et Contrôle.

Ses avantages :

  • Elle minimise les pensées conscientes négatives (le doute) et optimise la réussite du lancer.
  • Elle facilite et entretient la concentration.
  • Elle facilite la focalisation et la visualisation.
  • Elle augmente la régularité et l’efficacité des lancers.
  • Elle permet la gestion mentale et physique des émotions et garde le corps détendu.
  • Elle facilite la mise en place d’une stratégie de jeu.
  • C’est aussi une façon simple de pratiquer la concentration fractionnée pour ne pas s’épuiser mentalement.

Des déclencheurs visuels ou verbaux peuvent être utilisés pour démarrer sa routine de préparation du lancer. Par exemple, le lancer ou le retour de l’adversaire ou du partenaire.

Exécuter une routine avant le lancer permet de rester concentré le temps de l’action. Cela réduit les risques d’avoir des pensées négatives (peur, appréhension) et de se laisser distraire. Si vous êtes distrait, reprenez la routine le plus rapidement possible pour éviter un impact négatif sur le résultat.

Sachez que les distractions (surtout celles liées à notre environnement, donc externes) sont normales et même souhaitables pour fractionner votre concentration. Vous pourrez quand même très bien jouer en utilisant votre routine.

Vous devez apprendre à reconnaître les signes indiquant que vous êtes en train de perdre votre concentration et vous entrainer à vous reconcentrer à l’aide de la routine de préparation.

Quels sont les éléments qui peuvent perturber votre attention et ce qui vous fait perdre votre calme ? Définissez-les et développez un plan utilisable en compétition pour faire face aux différentes sources de distractions et de stress.

La routine de préparation du lancer fait partie d’un cycle de compétition comprenant 6 phases.

Ce cycle permet de se préparer mentalement et physiquement, d’éviter le piège du doute, de la peur, d’observer ce qui s’est passé sur la piste, de gérer les émotions et de faire une remise à zéro mentale afin d’être prêt à 100% à jouer le lancer suivant (spare ou strike), d’analyser et de prendre des décisions pour le lancer en 1ère boule suivant. Ce cycle permet de jouer boule par boule, frame par frame et d’évacuer les éventuelles frustrations du lancer précédent.

Le cycle de compétition :

Phase 1. Préparation et détermination : Routine de préparation du lancer. Pensées positives pour éviter le doute, exemple : visualisation du lancer réussi, phrases positives courtes pour être déterminé. Répétition de gestes spécifiques à chaque joueur dans un ordre précis. Détermination sans faille.

Phase 2. Exécution et engagement : Positionnement sur l’approche, orientation, projection mentale de la trajectoire. Respiration profonde. Approche et lâcher.

Phase 3. Observation et émotion : Restez en équilibre pour observer la réaction de la boule sur la piste et dans les quilles, où sort-elle du Pin Deck. Vous avez réussi ou vous avez manqué, vivez vos émotions.

Phase 4. Remise à zéro et récupération : En retournant vers les sièges, régulation des émotions et remise à zéro mentale pour être capable d’analyser avec lucidité et être disponible à 100% sur le lancer suivant (exemple oublier la quille laissée au dernier lancer). Respirer profondément. Récupérer.

Phase 5. Analyse : De retour dans la zone des sièges, analyse objective du lancer sans critique personnelle.

Phase 6. Prise de décisions : Choix du matériel, de la ligne de jeu, du décalage éventuel sur l’approche et/ou sur la piste, modification de vitesse, de lâcher, etc… adaptation donc pour préparer le 1er lancer de la frame suivante.

routine 2

Laisser un commentaire