Une approche anatomique de la tenue de boule et du perçage

proshop icon

Une autre vision de la tenue de boule et les raisons du perçage ADT (Anatomic Drilling Technique) par Joe Slowinski dans BTM d’avril 2015.

Version traduite et simplifiée de l’article de Joe Slowinski.

L’objectif de cette nouvelle méthode de traçage, de perçage et de tenue de boule est de permettre à la main du joueur d’être posée plus naturellement sur la boule afin de réduire les tensions dans la main, le poignet et l’avant-bras, pour permettre un balancier plus libre et un lâcher plus propre. La boule doit devenir une extension naturelle de la main. Les douleurs pendant et après le jeu diminuent et l’inconfort aussi.

L’étude de l’anatomie de la main montre que la tenue naturelle d’un ballon ou d’une boule de bowling est différente de ce que l’on pense en général. Ce n’est pas le majeur, mais l’annulaire qui permet la meilleure tenue car il est en face du pouce. A partir de cette observation essentielle, la méthode ADT fait évoluer nos anciennes méthodes.

 La méthode ADT commence par 2 observations :

La première est celle concernant la position naturelle de la main ouverte et la façon dont elle bouge. Comme vous pouvez le constater sur l’image suivante, quand la main est ouverte, il existe un angle important entre la base du pouce et l’axe des doigts, montré par les 2 lignes noires en pointillés.

approcheAnat_adt_main1

Remarquez l’angle large entre la base du pouce et l’axe des doigts quand la main est en position ouverte.

Pour créer une meilleure tenue de boule, le perçage doit tenir compte de l’angle naturel existant entre la base du pouce et l’axe des doigts. Les perceurs ont déjà utilisé depuis longtemps, par exemple, la ligne CLT (Center Line Transposition) qui consiste à tracer une autre Center Line tenant compte de l’axe des doigts par rapport au trou du pouce. Cette ligne devient la référence pour percer les angles des doigts. Cette méthode augmente le confort et améliore la position de la main sur la boule. Il existe d’autres méthodes pour tenir compte aussi de la ligne de l’annulaire et de la ligne du pouce (Tri Grip de Bill Hall).

Mais aucune ne tient vraiment compte de l’angle entre la base du pouce et l’axe des doigts. En prenant en compte un angle plus important que celui utilisé habituellement, les doigts se retrouvent plus naturellement en face du pouce. Voir photo ‘’Tr açage de l’angle anatomique’’ par rapport à la base du pouce.

approcheAnat_adt_main2Traçage de l’angle anatomique      

approcheAnat_adt_angleOpposition pouce-annulaire en serrant un objet.

La deuxième observation concerne le sport du Handball qui permet de voir plus facilement l’orientation des doigts et du pouce quand la main est dans une position de prise ferme. Voir photo ci-dessous.

Un ballon de Handball fait entre 21 et 22 pouces de circonférence alors qu’une boule de bowling en fait 27. Les photos ci-dessous ont été prises avec un ballon de 15 pouces pour mieux voir l’opposition des doigts et du pouce. Voir photos ci-dessous.

approcheAnat_adt_main4approcheAnat_adt_balle

Alignement et opposition du pouce et de l’annulaire quand la main est dans une position de prise avant le lancer.

Cette image montre une criante vérité anatomique de la main humaine : notez l’opposition de l’annulaire et du pouce dans la préparation du lancer du ballon.

Voyons maintenant en quoi cela peut affecter la force de cette prise.