USBC. Un futur pour le sport

L’avancement de la technologie pour la fabrication des boules de bowling, les pistes et les huilages ont eu une influence sur notre sport ces dernières décennies et de récentes études de l’équipe du comité équipement et spécifications de l’USBC ont montré que l’interaction de ces facteurs a progressivement évolué de façon incontrôlée, créant un risque pour l’intégrité de notre sport.

Voici les résultats de cette étude et ce qu’a décidé l’USBC pour maintenir l’intégrité de notre sport.

Alors que la technologie des boules de bowling évoluait, la partie physique du jeu restait pratiquement inchangée.

Le volume d’huile utilisé sur les pistes a presque triplé durant les quarante dernières années. La combinaison entre l’avancée technologique des boules et les styles de jeu à rotations élevées a dégradé les profils de huilage plus rapidement

1.png

Historique du volume dhuile.

24 millilitres en moyenne jusquen 2017.

Cette combinaison a conduit à une évolution plus rapide des conditions de jeu, avec moins de régularité et une plus grande manipulation. Tout cela menaçant l’intégrité du sport. Le maintien et l’intégrité de l’environnement actuel dans le long terme est la préoccupation principale pour l’avenir.

L’évolution technologique des boules mises dans les mains des joueurs a dicté la quantité d’huile nécessaire sur les pistes et le niveau d’huile a tellement augmenté que cela devient ingérable.

Comment la compétition a-t-elle été affectée ? Quand les pistes font leur transition, faire le bon décalage et réaliser un lancer de qualité peut déterminer le vainqueur. Cependant, dans cet environnement, utiliser la bonne boule par rapport aux conditions de jeu peut être plus important que les compétences d’exécution du joueur.

Notre sport est à une croisée des chemins et nous sommes en train de sortir littéralement de la route.

Si cette escalade continue, à quoi ressemblera notre sport dans 10 ou 20 ans ? En tant que dirigeant nationaux, nous avons la responsabilité de voir plus loin et de prendre des décisions difficiles pour assurer un futur au sport pour les décennies à venir.

Quand l’USBC a commencé l’étude sur la technologie du bowling (Bowling Technologie Study) il y a près de 3 ans, nous avons fait l’état de notre sport et comment la technologie avait influencé le jeu. A travers des recherches et des données, le comité équipement et spécifications de l’USBC a jugé ces décisions nécessaires dans l’intérêt à long terme du sport.

Labsorption dhuile.

Au 1er août 2018, toutes les boules fabriquées devront répondre aux données sur l’absorption d’huile faisant partie du processus d’homologation USBC des boules de bowling. L’USBC a commencé à communiquer en juin 2017 avec les fabricants de boules pour mettre au point une procédure standard de fabrication (SOP) pour déterminer la vitesse d’absorption d’huile des boules. L’USBC a travaillé avec les fabricants depuis cette date pour améliorer le processus.

Le SOP final sera communiqué aux fabricants après la convention USBC, laissant à tout le monde plus de 2 années avant que les changements prennent effet.

A partir du 1er août 2020, les boules approuvées par l’USBC devront répondre aux nouvelles spécifications disant qu’aucun échantillon ne pourra avoir une vitesse d’absorption d’huile inférieure à 2 minutes et 15 secondes et devra respecter le taux de non-conformité de 0,6%.

De plus, tous les modèles de boules testées dont le taux d’absorption moyen sera inférieur à neuf minutes et 30 secondes (9:30) nécessitera des boules supplémentaires à tester.

Toutes les boules dans chaque sac des joueurs, y compris les boules encore à produire après le 31 juillet 2020, seront utilisables dans les compétitions certifiées USBC.

Aucune boule ne sera déclarée illégale à cause de labsorption dhuile.

Qu’est-ce que signifie cette spécification pour les joueurs ? Les fabricants ne sont pas autorisés à produire des boules de bowling au-delà de cette nouvelle spécification, qui est un des facteurs permettant de ralentir la tendance d’augmentation du volume d’huile.

Cette modification ne va pas influencer la fabrication de la coque des boules actuelles, mais va fixer une limite importante pour les revêtements futurs.

Pendant les recherches USBC, plus de 500 boules ont été testées pour l’absorption d’huile.

1 (2).png

Comme le montre la figure ci-dessus, 29% des 558 boules (162 boules) absorbent lhuile en moins de 10 minutes, 49% (273 boules) de 10 à 19 minutes et 22% des boules testées (123 boules) absorbent lhuile en 21 minutes et plus.

Quels sont les résultats de ces modifications ? Les joueurs vont être obligés de partir quelques lattes plus vers l’extérieur et le profil de huilage va tenir un peu plus longtemps, nécessitant moins de décalages vers l’intérieur durant une ligue ou un tournoi.

La vitesse de transition des profils de huilage ne va plus être aussi rapide. L’objectif pour les huilages est de maintenir leur profil d’origine plus longtemps durant une compétition. Ce n’est pas une modification notable aujourd’hui, mais plutôt un pas pour protéger le futur.

Pour être clair, la philosophie de ces modifications n’a rien à voir avec le niveau des scores. L’USBC ne croit pas que les scores vont être influencés par cette modification. La recherche et les nouvelles spécifications sont toutes orientées vers les profils de huilage et pour protéger l’intégrité de l’environnement du jeu.

Les trous d’équilibrage.

A travers l’étude de la technologie du bowling, il apparaît que le potentiel de Flare, et donc la quantité de crochet (Hook), des boules est en constante augmentation.

Les trous d’équilibrage (aussi appelés Weight Holes) étaient destinés au départ à faciliter la correction du déséquilibre statique d’une boule de bowling pour qu’elle respecte la règle des 1 once dans toutes les directions (doigts, pouce et droite-gauche).

Au fil des années, l’utilisation du trou d’équilibrage a évolué de façon à créer plus de crochet pour les joueurs. Comme démontré à travers la recherche, un trou d’équilibrage peut augmenter le RG Différentiel d’une boule de 0,021 pouce.

1 (2)

Modification du RG Différentiel avec un trou d’équilibrage.

Ce n’était plus un trou de correction, cette pratique modifiait fondamentalement les propriétés dynamiques de la boule. Positionner le trou d’équilibrage d’une certaine façon va permettre de créer plus de potentiel de Hook au-delà de la limite du RG Différentiel prévue à l’origine par les spécifications de fabrication de l’USBC.

En plus de la spécification sur la vitesse d’absorption d’huile, le comité équipement et spécifications de l’USBC a ajouté plusieurs nouvelles règles et modifications autour du trou d’équilibrage pour aider à maintenir la limite du RG Différentiel prévue à l’origine par les spécifications de l’USBC.

Prenant effet le 1er janvier 2020, la nouvelle règle autorise pour les boules pesant plus de 10 livres, d’avoir jusqu’à 3 onces de déséquilibre statique de droite à gauche (Side Weight) et d’avant en arrière (Thumb et Finger Weight), en augmentation par rapport à 1 once précédemment. Ces modifications vont supprimer la nécessité de percer un trou d’équilibrage pour corriger le déséquilibre statique. La règle actuelle n’autorisant pas plus de 3 onces de déséquilibre entre le dessus et le dessous (Top et Bottom Weight), après perçage, reste effective.

Au 1er août 2020, tous les trous d’équilibrage devront être supprimés et déclarés illégaux pour une utilisation dans une compétition homologuée par l’USBC.

L’USBC a fait des recherches étendues pour mieux comprendre l’influence de ces modifications de règlement sur l’équipement et ses performances pour les membres de l’USBC.

Dans le graphique ci-dessous, les lignes noires sont celles de boules légales aujourd’hui avec un trou d’équilibrage et les lignes bleues sont celles de boules comparables sans trou d’équilibrage mais avec 3 onces de déséquilibre statique. Vous pouvez constater que les boules avec un trou d’équilibrage ont un crochet plus important qu’avec un déséquilibre statique de 3 onces.

1 (2).png

Comparaison entre boules avec trou d’équilibrage et boules sans trou d’équilibrage.

1 (2).png

Moyenne de tous les tests.

Les boules avec un trou d’équilibrage rentrent plus d’environ 2 lattes que les boules sans trou d’équilibrage.

Les opérateurs de pro shop devront toujours vérifier l’équilibrage après perçage des boules de leurs clients en utilisant une équilibreuse (Dodo Scale) pour s’assurer que les boules restent dans les limites des 3 onces pour le Side, le Finger et le Top ou Bottom Weight puisque le trou d’équilibrage aura été supprimé.

La suppression du trou d’équilibrage peut paraître extrême à certains, mais cela va aider à maintenir l’environnement du jeu en réduisant le potentiel de crochet des boules de bowling, comme les recherches de l’USBC l’ont démontré, et contribuer à faire décaler les joueurs vers l’extérieur.

Comment cela va-t-il intervenir sur le marché ? Alors que les joueurs vont pouvoir commencer à acheter et demander des boules sans trou d’équilibrage immédiatement, ce n’est pas nécessaire avant le 1er janvier 2020. A partir de ce moment, les règles sur l’équilibrage statique prendront effet et les clients devront travailler avec leur pro shop durant les 7 mois suivants pour reboucher les trous d’équilibrage de leur arsenal pour respecter la règle supprimant le trou d’équilibrage et prenant effet le 1er août 2020.

Une autre modification effective au 1er août 2020, indique que le joueur ne pourra pas modifier l’équilibrage statique d’une boule pendant la compétition (par exemple percer les trous de prise plus profonds). Cette règle a été décrétée pour préserver l’intégrité des compétitions. Bien qu’une nouvelle boule puisse être percée pendant la compétition, si le règlement de la ligue ou le tournoi l’autorise, une boule existante ne peut être modifiée.

Le point clé à noter au sujet de la spécification sur la suppression du trou d’équilibrage, c’est que TOUTES les boules de bowling concernées par cette modification PEUVENT être utilisées en compétition. Les joueurs ne doivent pas craindre d’acheter un produit ou de posséder un produit qui pourra être déclaré illégal dans le futur. Ils doivent simplement travailler conjointement avec leur pro shop pour reboucher les trous d’équilibrages à partir du 1er janvier 2020, avant que la nouvelle règle prenne effet.

Pour terminer, effectif au 1er août 2020, il pourra y avoir jusqu’à 5 trous pour la prise de la boule et tous les trous devront être utilisés à chaque lancers pendant la compétition.

1

Exemples de nombre de trous de prise, jusqu’à 5 trous.

En éliminant le trou d’équilibrage, si un joueur lance une boule de bowling qui a trois trous et qu’il n’en utilise que deux pour tenir la boule, alors le 3ème trou sera considéré comme un trou d’équilibrage et deviendra illégal. Ce qui supprime le besoin des règles précédentes concernant le grip en triangle et le Wi Grip.

L’USBC avait modifié les spécifications sur les trous de prise des boules de bowling en 2014, déclarant que tout trou de pouce non utilisé pour la prise pendant le lâcher serait considéré comme un trou d’équilibrage.

De plus, tout joueur choisissant de ne pas avoir de trou de pouce devra marquer soit manuellement, soit par gravure le centre de prise avec une marque « + ». Cette marque indiquera qu’il ne pourra uniquement utiliser la boule de bowling en positionnant ses doigts dans les trous appropriés avec la même orientation à chaque lancer (la paume doit couvrir la marque « + »).

1 (2).png

Exemples pour ceux qui n’utilisent pas de trou de pouce.

1 (2).png

Couverture par la paume de la marque.

De plus, effectif au 1er août 2019, seule une serviette sèche pourra être utilisée pour nettoyer les boules de bowling pendant une compétition. Les liquides dégraissants de toutes les sortes seront seulement autorisés avant ou après la compétition.

L’utilisation de dégraissants pendant les compétitions a été difficile à contrôler localement et cela rejoint les autres modifications proposées pour s’assurer que le matériel n’est pas modifié pendant la compétition. De plus en plus de dégraissants sont mis sur le marché pour améliorer les performances des boules, mais ça n’a jamais été l’objectif d’origine des dégraissants

 

Conclusion.

Le maintien et l’intégrité de l’environnement du bowling est le principal objectif, maintenant et dans le futur.

L’équipe USBC de l’équipement et spécifications et de certifications continuellement engagée, va continuer de se renseigner, d’analyser les changements de produits et tester les nouveaux produits pouvant influencer le sport.

Les modifications des différentes règles et spécifications d’équipement ne se font pas à la légère. Il a fallu près de 3 ans de recherches, d’analyse de données et de réactions des parties concernées par l’étude technologique du bowling présentée au comité équipement et spécifications de l’USBC.

Le comité équipement et spécifications de l’USBC a utilisé sa délégation d’autorité donnée par la direction USBC pour faire les modifications. La direction a accepté les décisions.

Le travail réalisé par tous les groupes assurera le futur du bowling.

Laisser un commentaire