Une approche anatomique de la tenue de boule et du perçage

 Utilisation de ces observations pour développer le perçage ADT.

Comme démontré précédemment par les observations de la main du handballeur et confirmé par les études sur la force de la prise, si vous ouvrez la main, vous pouvez constater que la base de votre pouce fait naturellement face à l’annulaire quand vous prenez un gros objet. C’est pourquoi l’annulaire et l’auriculaire contribuent plus (54%) que le majeur et l’index à la force de la prise.

Aussi est-il logique de considérer un axe de perçage du trou du pouce qui corresponde avec l’axe de l’annulaire pour percer les angles du pouce ainsi que l’ovale.

Ce qui m’amène à faire 3 affirmations :

1/ ‘’Utilisez une ligne verticale de perçage (Center Line) pour percer les angles des doigts qui respecte l’alignement des os des doigts par rapport à la position du pouce’’.

approcheAnat_Boule1

Les os du majeur et de l’annulaire par rapport au pouce sont de façon naturelle alignés dans le prolongement de l’avant-bras.

Au lâcher, le joueur peut transmettre de l’énergie à la boule si les doigts restent parallèles à l’avant-bras.

Un perçage traditionnel en ‘’T’’ ne respecte pas cet alignement.

Relevez l’angle entre la base du pouce et l’axe du majeur et de l’annulaire qui et en générale entre 23 et 25° (voir traçage de l’angle anatomique) et tracez-le sur la boule (flèche en jaune).

 2/ ‘’Faites pivoter l’axe de perçage du trou du pouce (Centerline) pour qu’il passe par le centre de l’annulaire afin de s’assurer que la prise sera bien en direction de l’annulaire’’.

approcheAnat_Boule2

Voir photos : ‘’Alignement et opposition du pouce et de l’annulaire’’.

3/ ‘’Percez l’angle latéral du pouce vers l’extérieur, à gauche pour un droitier et à droite pour un gaucher.

approcheAnat_Boule3

Avec le pouce positionné sur le côté de la main, son angle latéral est un élément très important pour la prise ou tenue de boule.

Si le pouce ne va pas vers l’intérieur de la paume pour serrer un objet, il y a moins de tension dans la main. Au contraire, si le pouce va vers l’intérieur de la paume, avec un angle à droite pour un droitier, cela crée une position qui n’est pas naturelle et des tensions qui peuvent provoquer des blessures.

Cela retarde aussi la sortie du pouce et en général fait baisser la bande de roulement (plus de Spin).

Percez par rapport aux lignes tracées en jaune un angle à gauche pour un droitier (flèche jaune).

Ces 3 affirmations définissent le perçage ADT.

Le perçage ADT utilise 2 lignes de perçage anatomiques (2 Centerline) pour orienter les angles latéraux des doigts et du pouce et beaucoup plus d’angle extérieur sur le pouce.

1/ Ligne anatomique des doigts  :

approcheAnat_Boule4

Lignes anatomiques de perçage doigts et pouce.

Les angles des doigts sont percés par rapport à une Centerline mesurée depuis la base du pouce jusqu’au centre du Bridge (voir mesure de l’angle). Ceci assure un angle naturel entre la base du pouce et l’axe du majeur et de l’annulaire. Avec cette position plus naturelle, les doigts s’aligneront plus rapidement avec l’avant-bras, permettant de transférer une meilleure énergie du joueur à la boule.

2/ Ligne anatomique du pouce :

Les angles et l’ovale du pouce seront percés sur une Centerline partant de l’intersection définissant la position du pouce au centre du trou de l’annulaire pour assurer une opposition correcte pouce-annulaire et mieux placer la main sur la boule. Voir photo ci-dessous.

3/ Plus d’angle extérieur sur le pouce :

Ce 3ème élément est déterminant dans le perçage ADT. L’angle latéral du pouce est augmenté vers l’extérieur par rapport à un perçage traditionnel pour s’assurer que le pouce va vers l’extérieur de l’index. Ainsi, la main est davantage posée à plat sur la boule, permettant un balancier plus libre et un lâcher plus propre avec plus de temps entre la sortie du pouce et des doigts.

Ajustement de l’angle latéral du pouce : partez d’un angle standard IBPSIA et ajoutez de ¼ à ½ pouce à gauche pour les droitiers et à droite pour les gauchers.

Pages : 1 2 3 4

6 commentaires

  • Fred dit :

    Je ressens une tension supérieure des doigts, comme s’il y avait une augmentation du Span.
    Notamment sur l’annulaire.
    Cela vient il du fait du perçage sur la center line des doigts ?
    NE faut il pas raccourcir le span et diminuer le span des doigts et de les équilibrer ?
    Ou cela provient il du décalage de l’angle du pouce à gauche d’1/4 ?

  • Fred dit :

    Bonjour Gérard,
    Pour faire un perçage ADT en ne rebouchant que les doigts (ex Un perçage avec un pouce amovible) cela à pour conséquence de décaler les doigts sur la gauche pour un droitier et inversement sur un gaucher. La ligne anatomique du pouce est déjà existante. Il ne reste plus qu’à définir la center line traditionnelle pour trouver la ligne d’angle ADT entre 23 et 25°. Le seul pb est l’angle extérieur du pouce qui ne bouge pas. Cela est il rédhibitoire pour faire le perçage ADT et quels risques avons nous si l’angle extérieur n’est pas modifié ? Merci de ta réponse. Fred.

  • Fred dit :

    Bonjour Gérard,
    Je te confirme cette impossibilité sinon le pouce va s’éclater sur la partie gauche tellement sa frotte et c’est très inconfortable.J’ai essayé mais je suis donc dans l’obligation soit de reboucher un slug amovible, soit d’en faire un autre soit de le reboucher complètement et de se passer d’un amovible pour la boule en question. Je pars sur la 1ère solution et te tiens au courant. Merci.Fred

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4