Une approche anatomique de la tenue de boule et du perçage

Quels doigts influencent le plus la force de la prise ?

Des études ont mesuré l’influence de chacun des doigts sur la force de la prise. Ces études faites à l’aide d’un dynamomètre ont été réalisées sur 25 hommes et 25 femmes de 19 à 62 ans avec une moyenne d’âge de 35 ans.

Les résultats montrent que l’annulaire et l’auriculaire jouent un plus grand rôle que le majeur et l’index sur la force de la prise. En particulier, en supprimant l’annulaire et l’auriculaire, la force de la prise diminue de 54% et en supprimant l’auriculaire seul cela diminue la force de la prise de 33%.

C’est une vérité très surprenante et cela permet d’orienter la recherche pour améliorer la tenue de boule en utilisant mieux les spécificités de la main.

Après cette démonstration, il semble qu’on peut donc améliorer la tenue d’une boule de bowling en orientant le pouce davantage vers l’annulaire et l’auriculaire.

 Anatomie du pouce.

Le pouce n’a que 2 phalanges, et la 2ème phalange est articulée sur l’os du métacarpe (en pointillé). C’est cette articulation qui influence le plus la tension dans le poignet et le confort du pouce. Cette articulation est primordiale dans le processus de prise d’un objet.

approcheAnat_pouce_main1approcheAnat_pouce_main2

 Articulation située à la base du pouce.

 L’angle latéral du pouce va influencer le niveau de tension généré à la base du pouce suivant qu’il devra se déplacer plus ou moins loin de sa position naturelle une fois dans le trou du pouce.

Il y a aussi un gros muscle à la base du pouce dans la paume de la main. Cette masse est appelée l’éminence Thénar et est composée de 4 muscles différents qui permettent au pouce de bouger en abduction, en adduction, en extension et en flexion ainsi que de toucher chacun des autres doigts.

Quand le pouce va vers l’index et la paume, l’Eminence Thénar est en tension. Ce muscle est plus relâché si le pouce va vers l’extérieur de la main (s’éloigne de la paume et de l’index).

On peut faire le parallèle avec l’angle latéral du pouce et dire que le pouce est dans une position plus naturelle quand l’angle latéral dans la boule est plus à l’extérieur (à gauche pour un droitier) que dans un perçage traditionnel. Voir photos ci-dessous.

 approcheAnat_mainBoule1approcheAnat_mainBoule2

Position de la main sur la boule :en haut perçage classique,en bas perçage ADT.

La main est plus à plat sur la boule percée avec la method ADT.

Pages : 1 2 3 4

6 commentaires

  • Fred dit :

    Je ressens une tension supérieure des doigts, comme s’il y avait une augmentation du Span.
    Notamment sur l’annulaire.
    Cela vient il du fait du perçage sur la center line des doigts ?
    NE faut il pas raccourcir le span et diminuer le span des doigts et de les équilibrer ?
    Ou cela provient il du décalage de l’angle du pouce à gauche d’1/4 ?

  • Fred dit :

    Bonjour Gérard,
    Pour faire un perçage ADT en ne rebouchant que les doigts (ex Un perçage avec un pouce amovible) cela à pour conséquence de décaler les doigts sur la gauche pour un droitier et inversement sur un gaucher. La ligne anatomique du pouce est déjà existante. Il ne reste plus qu’à définir la center line traditionnelle pour trouver la ligne d’angle ADT entre 23 et 25°. Le seul pb est l’angle extérieur du pouce qui ne bouge pas. Cela est il rédhibitoire pour faire le perçage ADT et quels risques avons nous si l’angle extérieur n’est pas modifié ? Merci de ta réponse. Fred.

  • Fred dit :

    Bonjour Gérard,
    Je te confirme cette impossibilité sinon le pouce va s’éclater sur la partie gauche tellement sa frotte et c’est très inconfortable.J’ai essayé mais je suis donc dans l’obligation soit de reboucher un slug amovible, soit d’en faire un autre soit de le reboucher complètement et de se passer d’un amovible pour la boule en question. Je pars sur la 1ère solution et te tiens au courant. Merci.Fred

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4