Topographie et conditions de jeu

En résumé :

Il faut noter, à cause des lois de la physique, qu’une pente latérale sur une piste huilée fera dévier davantage une boule de bowling  que la même pente latérale sur une piste sèche, car il faut moins de force pour dévier la boule sur une pente glissante. Pensez à la trajectoire d’une voiture sur une route verglacée en pente et la même voiture sur une route sèche avec la même pente. Les mêmes forces s’appliquent aux boules de bowling.

Kegel a également étudié comment une boule de bowling en rotation était affectée par ces différentes pentes latérales, avec des axes de rotation, des Axis Tilt, des rotations, des styles de jeu différents, avec des quantités de friction, des poids et des vitesses de boule différents. Ca devient très compliqué, mais fondamentalement, les lois de la physique s’appliquent à une boule de bowling en train de rouler sur une pente latérale et une boule roulant en remontant la pente perdra plus d’énergie qu’une boule qui roulera dans le sens de la pente latérale.

Par exemple, un joueur comme Pete Weber, qui a un axe de rotation important sur son lâcher normal, sera plus affecté par une pente latérale que Jason Belmonte qui a un axe de rotation plus faible. L’effet peut être positif ou négatif suivant le style de jeu du joueur et la façon dont il attaque la piste pour trouver a plus grande marge d’erreur possible et la meilleure action dans les quilles.

Cependant, avec les graphiques du LaneMaper, vous pourrez vous faire une idée de la meilleure façon de jouer sur chaque piste pendant une compétition.

 

Malheureusement, beaucoup de gens pensent que c’est trop compliqué et qu’il ne faut pas parler de ça aux joueurs. D’autres pensent que ces informations pourraient être mal perçues.

Pour ma part je pense qu’il faut informer les joueurs pour que le bowling continue d’évoluer car cela fait maintenant partie du jeu.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8