Systèmes de visée

Autre méthode : Prise en compte de la latte de sortie ou du Breakpoint (voir remarque en fin d’article).

Exemple 1 : latte de passage 12 au niveau des flèches moins latte du Breakpoint 8 = 4 lattes

Ajouter cette différence de 4 lattes au repère de passage, soit 12 + 4 = 16 pour obtenir la position de la boule au départ. Reste à y ajouter votre numéro personnel pour obtenir la position du pied de glisse.

La boule devra être posée 14ème latte (12 + 2 la moitié de la différence) pour envoyer la boule sur cette ligne virtuelle.

Il suffit d’ajouter son écart boule pied au numéro de la latte de pose et on obtient la latte sur laquelle on doit arriver à la ligne de faute, ce qui permet de vérifier si la direction de votre approche est correcte.

Exemple 2 : latte de passage 19 au niveau des flèches et Breakpoint 7, soit 12 lattes de différence.

19 + 12/2 = 25 pour la latte de pose de la boule, soit latte d’arrivée au pied 29 avec un écart boule/pied de 4 lattes sur la photo ci-dessous.

Position de départ : 19 + 12 = 31 pour la boule + numéro personnel pour le pied de glisse.

4 lattes breakpoint

Remarque : la latte de sortie et la latte du Breakpoint peuvent être considérée comme identique si l’angle de pose n’est pas trop ouvert (ligne de jeu la plus à droite en bleue ou encore plus à droite du type 10-10).

 

Conclusion : Il vaut mieux savoir où se placer sur lapproche et où arriver à la ligne de faute pour éviter les gestes de compensation et donc être plus régulier et plus précis.

Ladaptation aux conditions de jeu et aux évolutions du huilage en est grandement facilitée.

Pages : 1 2 3 4 5

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5