Systèmes de visée

Sur la photo ci-dessous, ce joueur de haut niveau est parti de l’objectif (la quille 10), puis a tracé une ligne imaginaire jusqu’à son repère de visée (ici la 4ème flèche), puis a prolongé cette ligne imaginaire jusqu’à son point de pose de façon à définir avec précision l’endroit où il doit arriver à la ligne de faute pour poser et mettre la boule sur la bonne trajectoire. On retrouve les 4 parties de la ligne de visée comme dans le tir au pistolet ou au fusil (voir photo N° 1). Mais cela nécessite de connaître son numéro personnel, tenant compte lui-même de l’écart boule-pied et du drift.

Photo 1 visée

Photo N° 1. Les 4 parties de la ligne de visée.

Flèche du haut : L’objectif (point de focalisation). Flèche du milieu : Le repère au niveau des flèches (guidon). Flèche du bas : La latte de pose près de la ligne de faute (mire). Le tout à partir de l’oeil directeur.

 
Remarque : Pour bien apprécier la trajectoire virtuelle de la boule sur la piste et avant de commencer l’approche, il vaut mieux incliner la tête et le buste vers le côté boule pour ‘’voir ce que voit la boule’’. Bien sûr, l’orientation du corps et du balancier ont leur importance aussi.

 

Pages : 1 2 3 4 5

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5