Système de visée : la trajectoire virtuelle

Dans un précédent article (Système de visée de mars 2017), j’ai expliqué l’importance de la visée au bowling. Développer un système de visée efficace est déterminant pour pouvoir être précis, régulier et donc améliorer ses scores.
Pour être efficace, un système de visée doit comporter au moins deux points pour tracer une trajectoire (une portion droite).

Le but est aussi de déterminer où doit être posée la boule et donc sur quelle latte le pied de glisse doit arriver. Avec le numéro personnel on peut en déduire la position de départ.

Pour commencer, on peut partir d’un repère au niveau de la latte de sortie, puis en fonction de sa trajectoire habituelle en déduire un repère au niveau des flèches. Dans l’exemple ci-dessous, 9ème latte pour la latte de sortie (40 pieds – 31 = 9) et 13ème latte au niveau des flèches. Je préfère ce système qui permet de respecter plus facilement le principe des – 31 que de se fixer directement une ligne de jeu arbitraire.

A l’entraînement, on peut utiliser deux tapes blancs de 1 pouce de large, les décoller de leur support sur 1/4 maximum de leur longueur, puis les coller sur la piste.

Le premier scotch est collé au niveau de la latte de sortie du huilage (longueur du huilage – 31) dans la partie sèche de la piste, ici 9ème latte.

1

Photo du tape sur la 9ème latte de sortie du huilage.

Le deuxième scotch est collé au niveau des flèches, sur la latte choisie (13ème latte sur la photo ci-dessous) après avoir essuyé l’huile à cet endroit.

1 (2)

Photo du tape sur la 13ème latte au niveau des flèches.

La latte de sortie est la même pour tout le monde, elle permet d’optimiser la trajectoire par rapport à la longueur du huilage et l’efficacité de la boule dans les quilles.

Le Breakpoint lui, est différent pour chaque joueur en fonction de son type de jeu. Il est plus loin que la latte de sortie, en général 5 à 10 pieds plus loin (46 à 51 pieds).

L’objectif est de créer virtuellement une ligne allant d’un repère à l’autre et d’envoyer la boule sur cette trajectoire virtuelle.

La trajectoire de la boule est ainsi beaucoup mieux définie pour le cerveau qui assimile bien les images mentales.

Pages : 1 2 3 4

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4