Propriétés du noyau d’une boule de bowling

Traduction de l’article de Nick SIEFERS, ingénieur recherche de l’USBC, publié en avril 2007.

Neil STREMMEL, directeur technique à l’USBC, a autorisé une série d’articles sur le site de l’USBC, pour éclairer les nombreuses zones d’ombre et expliquer les définitions et la terminologie de base de la physique appliquée au bowling.

Les propriétés du noyau :

Le Rayon de Giration est défini comme étant la racine carrée du moment d’inertie divisée par la masse de l’objet.

Vous ne voyez pas le rapport avec le bowling ? Bienvenue au club !!!

Si vous désirez apprendre ce que signifie exactement la friction, la rotation, les propriétés des masses, le potentiel de Flare, etc…, ou tout simplement si vous voulez améliorer vos connaissances, vous lisez le bon article.

Le mouvement pur d’une boule de bowling est contrôlé par 2 composantes, le noyau et la coque. Ces 2 composantes se conjuguent pour déterminer la réaction de la boule.

La composition de la coque détermine la quantité de friction entre la boule et la surface de la piste, alors que les propriétés physiques du noyau interviennent dans la rotation de la boule pendant sa trajectoire sur la piste.

Pour comprendre comment ces 2 composantes se complètent l’une l’autre, voyons tout d’abord les propriétés du noyau en utilisant les définitions et terminologies de base.

Le noyau central d’une boule de bowling peut avoir des formes diverses. Les caractéristiques de sa dimension, sa forme et sa densité, jouent un rôle vital pour déterminer son influence sur la rotation de la boule de bowling.

Pages : 1 2 3 4

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4