Où regarder pour prendre les bonnes décisions?

Sur la piste.

Il y a 2 sortes d’informations importantes auxquelles vous devez prêter attention pendant que vous suivez la trajectoire de la boule sur la piste : la forme du crochet en latéral et la forme du crochet en longitudinal. La plus grande majorité des joueurs ne tienne compte que du crochet latéral (de droite à gauche), alors qu’en réalité, c’est le crochet dans sa longueur qui contrôle l’action dans les quilles. Le crochet dans sa longueur est plus connu sous le nom des ‘’3 phases de mouvement d’une boule’’.

Observer votre boule pendant les 3 phases de sa trajectoire est incroyablement important. Avoir une boule avec moins de crochet latéral, mais qui glisse, crochète et roule aux bons endroits, vous permettra invariablement de faire plus de score. Regardez par exemple pour preuve, ces 2 joueurs pros : Norm Duke et Walter Ray Williams.

La clé, c’est de voir quand la boule commence à changer de direction (phase de crochet) et quand elle recommence à avoir une trajectoire rectiligne (phase de roule).

La plupart des joueurs pensent que la boule commence à changer de direction quand elle fait son crochet. Mais, la boule a déjà commencé à changer de direction avant ça. Cela arrive quelques pieds avant, quand la boule commence à perdre de la vitesse et à aller moins vers l’extérieur, on dit ‘’qu’elle lit la piste’’.

Idéalement, lorsque la boule arrête son crochet et passe en phase de roule en allant tout droit, elle doit être pointée vers la poche. La boule doit entrer dans sa phase de roule avant d’arriver sur le Pin Deck (environ 5 à 6 pieds, soit 1,5 à 1,8 mètre) pour un maximum d’action dans les quilles.

Le mouvement d’une boule qui passe de sa phase de crochet dans sa phase de roule rapidement ressemble à un ‘’Snap’’ crochet anguleux dit court. Alors qu’une transition plus lente a une forme en arc. Les transitions entre les 3 phases indiquent comment la boule répond à la friction sur la piste et détermine si l’angle d’entrée va être élevé, faible ou parfait.

Le type de joueur intervient plus que le huilage ou la piste sur la forme de réaction de la boule.

 

Le bowling est n’est que cause et effet. Le plus difficile étant de déterminer si c’est une cause ou un effet pour prendre une décision.

Voici un exemple avec la quille 10.

Effet : la quille 10 reste.

Cause :

  • La quille 6 est restée dans la gouttière plate.
  • La boule sort du Pin deck vers la quille 9.

C’est une quille 10 plate, exact ? il suffirait donc de Lofter la boule davantage (la déposer plus loin) ou passer autour un peu plus pour créer plus d’angle, exact ? Ca dépend.

Pages : 1 2 3 4

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4