Le pouvoir de l’équilibrage : mythe ou réalité?

Les équilibrages avec le Pin sous les doigts enlèvent de la matière dans la partie haute du noyau. Ce qui raccourcit le noyau et abaisse le différentiel et le potentiel de Flare et de Hook.

Mais à moins que le Pin entre un perçage Pin en-dessous et Pin au-dessus ait 3 pouces et plus de différence, vous ne verrez probablement pas la différence dans la réaction de la boule ou dans son temps de réponse à la friction.

Les équilibrages avec le Pin au-dessus enlèvent de la matière sur le côté du noyau et créent plus de Différentiel, ce qui augmente le potentiel de Flare et de Hook. Le noyau devient plus étroit ce qui augmente la différence entre sa largeur et sa hauteur.

De la même façon, un trou d’équilibrage dans la partie basse du noyau augmente le Différentiel et le potentiel de Flare.

Bien sûr, chaque équilibrage Pin au-dessus et Pin en-dessous a son utilité. Utilisé au bon moment, dans les bonnes conditions, chacun de ces équilibrages peut être efficace et ne doit pas seulement être considéré par rapport à la quantité de Flare générée.

Remarque : cette différence entre l’équilibrage avec le Pin au-dessus et le Pin en-dessous vaut surtout pour les boules à noyau symétrique. Pour les boules à noyau asymétrique, l’angle de perçage change suivant que le Pin est au-dessus des doigts ou en-dessous.

Noyaux symétriques et asymétriques.

Un noyau asymétrique ajoute un ingrédient de mise au point supplémentaire que vous n’avez pas avec une boule à noyau symétrique : le positionnement de l’axe de rotation préférentiel (PSA = Preferred Spin Axis) appelé aussi Mass Bias.

L’effet du positionnement du PSA (ou Mass Bias) est comparable à celui obtenu par l’adjonction d’un trou d’équilibrage.

Les facteurs qu’il faut garder présents à l’esprit quand on utilise le placement du PSA pour ajuster une réaction de boule sont le potentiel de Flare créé par la distance Pin-PAP et la force de l’asymétrie de la boule.

Plus la force de l’asymétrie est importante, plus le positionnement du PSA intervient sur la réaction de la boule.

Le positionnement du PSA à 45° est comparable à une distance Pin-PAP en Leverage.

De la même façon que pour le positionnement Pin-PAP, les positions du PSA de part et d’autre de la position 45° modifient le potentiel de Flare et la forme de la réaction.

Forme du noyau.

La forme et la dimension du noyau ont aussi une influence.

Les noyaux plus larges, plus dynamiques, génèrent un Flare important et répondent plus vite à la friction. Ils ont un mouvement moins contrôlable et donnent de meilleurs résultats sur des conditions de jeu plus huilées.

Les noyaux plus petits, moins dynamiques, génèrent moins de Flare et répondent plus lentement à la friction. Ils ont un mouvement plus contrôlable et sont plus efficaces sur les huilages courts ou des conditions avec un faible volume d’huile et pour les joueurs qui jouent avec un petit crochet.

Les noyaux avec plus de masse vers le haut (top) tendent à avoir un mouvement adouci du fait de l’emplacement des trous dans le noyau.

Les noyaux avec plus de masse vers le bas (Bottom) tendent à avoir un mouvement plus angulaire.

Positionnement du CG.

Autre chose concernant l’équilibrage, en particulier pour les boules à noyau symétrique : pour faciliter l’utilisation d’un trou d’équilibrage afin d’augmenter ou de diminuer le Flare, il est conseillé d’utiliser la position du CG en l’éloignant du centre de perçage et/ou en le plaçant dans le cadran du pouce (grand Pin Out).

Pages : 1 2 3 4 5 6

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5 6