Le jeu des spares

L’angle d’attaque d’un spare.

L’angle d’attaque intervient surtout sur la déflection de la boule, mais aussi sur la zone de la quille à atteindre en cas de gros split.

Si vous devez jouer le split 4-10 par exemple, vous devez toucher une petite zone (en rouge) difficile à atteindre sur le côté gauche de la 4 (pour un droitier). Dans ce cas il est plus efficace (à condition de s’y être entraîné) de jouer la quille de face avec une boule qui va droit. En effet, plus la boule aura d’angle ou de courbe et moins vous pourrez atteindre cette petite zone de la quille.

4-10

Pour réussir un spare compliqué (split), seule la précision du point d’impact boule-quille compte. La quille va suivre une direction passant par le centre de la boule, le point d’impact et le centre de la quille. Quel que soit l’angle d’attaque (1, 2 ou 3). Voir croquis.

déflection quille

Pour les spares composés, l’angle d’attaque peut être déterminant suivant la déflection et le cheminement nécessaire de la boule.

En particulier sur le Baby-split 3-10 (droitier) et 2-7 (gaucher). Il faut éviter de le jouer de face et surtout pas avec une boule qui rentre, car la déflection vers la 10 est insuffisante et la marge d’erreur très faible. Il vaut mieux croiser et toucher la quille 3 à droite, même légèrement pleine, avec une boule qui va droit. La déflection permet à la boule de prendre la 10 et la marge est beaucoup plus importante. Il faut vous y entraîner tout simplement.

 

 

Les systèmes :

Tous les systèmes de jeu des spares sont basés sur les propriétés géométriques de la piste de bowling. On peut diviser la longueur de la piste en 4 parties égales de 15 pieds chacune, plus l’approche de 15 pieds également, soit 5 longueurs de 15 pieds (Figure 4).

Piste

C’est le rapport (ratio) entre ces 5 longueurs qui permet de définir les déplacements latéraux à effectuer sur les lancers des spares et sur ceux du strike.

Le point de visée au niveau des flèches, sert de pivot. Il y a donc 2 longueurs avant ce pivot (l’approche + la tête de piste) et 3 longueurs après jusqu’à la quille 1.

Par exemple : si je me décale de 2 lattes vers la droite (droitier) en position de départ, en conservant le même repère de visée, ma boule va arriver 3 lattes plus à gauche dans les quilles.

C’est surtout valable pour les approches longues en 5 pas (15 pieds). Pour les approches courtes (10 pieds, devant la 2ème rangée de points) un aménagement peut être nécessaire.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13