Le bowling expliqué autrement

Pas assez de surface :

Pas assez de surface (trop polie) peut également créer un angle d’attaque inapproprié. La boule peut glisser trop loin et ne pas ralentir suffisamment pour pouvoir changer de direction et ainsi manquer l’emplacement idéal du crochet sur la piste. Cet emplacement se situe généralement entre 35 et 45 pieds de la ligne de faute. Ce manque de réaction peut obliger le joueur à se déplacer trop loin vers la droite, dans la partie plus sèche de la piste, des fois si loin à droite que le joueur doit pointer vers la poche (envoyer la boule de la droite vers la gauche).

Pas assez de surface peut aussi parfois engendrer une réaction trop violente de la boule quand elle rencontre de la friction en fin de piste ce qui rend la boule difficile à contrôler.

L’objectif de l’ajustement de la surface de la boule est de faire ralentir la boule (début du crochet) dans la bonne partie de la piste. De plus, la modification de la surface de la boule est l’ajustement le plus facile à opérer pour le joueur une fois la boule percée.

Pour plus d’efficacité, le joueur doit d’abord faire un ajustement de la surface de la boule avant de faire un autre ajustement sur son jeu, ce qui est plus difficile. Cela évite aussi de reboucher et repercer une boule dont la réaction ne convient pas ou d’en acheter une nouvelle.

Le moteur : les propriétés dynamiques du noyau de la boule.

Après avoir vu les pneus avec leur surface et que la voiture ait commencé à ralentir, voyons le moteur (les propriétés dynamiques de la boule et le noyau son moteur) et comment il va pouvoir intervenir sur la réaction. La taille du moteur de la boule (la force du RG Différentiel) détermine la force de sa réaction. Le RG Différentiel d’une boule non percée a une valeur située entre 0 et 0,060 pouce. Plus le moteur est gros (plus le Différentiel est proche de 0,060) et plus le potentiel de réaction totale est important.

Pages : 1 2 3 4 5 6

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5 6