La tenue de boule à 4 trous

Sur la Figure 2, les trous sont percés avec un foret de 31/32ème, mais pour les doigts fins des femmes et des jeunes, il vaut mieux utiliser un foret de 7/8ème afin de diminuer le Bridge généré par l’épaisseur des inserts.

Figure 2

Figure 2. Nouvelle méthode de perçage des 3 doigts.

Quand on fait un perçage test, il faut rester dans la zone de confort du joueur, pour qu’il puisse continuer à jouer sans problème. Avec cette nouvelle méthode, en ajoutant un trou pour le petit doigt, le poids de la boule est mieux centré sur les points de pression à la base du majeur et de l’annulaire dans la paume (voir Figure 3) ce qui diminue les tensions de la tenue et permet d’augmenter la vitesse de boule.

Pour les jeunes et les femmes en général, ce perçage leur permet de jouer avec une boule plus lourde. De plus, le contrôle amélioré de la masse dans la main, leur permet aussi d’augmenter le nombre de rotations communiquées à la boule au lâcher.

 

Points de pression dans la main.

La Figure 3 montre les différents points de pression possibles, suivant le perçage des angles des doigts. D’autres facteurs peuvent influencer ces points de pression, mais moins que les angles latéraux des doigts.

Par le passé, les joueurs avaient un cal à la base de l’index, voire sur la phalange juste au-dessus du point repéré sur la Figure 3. Aujourd’hui, les ‘’Twisters’’ (joueurs à rotations élevées avec un tilt important) ont eux aussi cette pression à la base de l’index.

Mais les choses changent et avec l’avènement du jeu à 2 mains sans le pouce, la pression s’est trouvée décalée vers le centre de la main à la base du majeur et de l’annulaire. La roule est plus vers l’avant (End-over-End) que pour les Twisters mais les rotations ont doublé sinon plus.

Main

Figure 3. Points de pression dans la main.

Remarque : En tant qu’entraîneur, que ce soit avec les jeunes ou avec les adultes, j’utilise le lâcher à 2 mains comme exercice. A la ligne de faute et hors-piste, pour donner au joueur la sensation du lâcher en fermant et en ouvrant la main (Load and Unload). C’est vraiment plus facile et plus rapide pour apprendre aux jeunes à mettre des tours.

Cependant, tout le monde ne peut pas jouer sans le pouce, particulièrement les joueurs plus âgés et les femmes.

 

Beaucoup de jeunes joueurs et de femmes adultes ont besoin d’un support de poignet.

Au Canada, beaucoup de joueuses de l’équipe nationale utilisent un poignet. Elles jouent avec des boules de 15 livres et ont besoin de pouvoir donner un maximum de rotations à leur boule pour pouvoir être compétitives au niveau mondial.

Il est vrai que beaucoup de joueurs de la nouvelle génération ne portent pas de support de poignet, car ils ont appris les nouvelles techniques de lâcher qui nécessitent davantage de mouvements du poignet. Malheureusement, toutes les joueuses à haut niveau n’ont pas la force nécessaire pour utiliser cette technique avec une boule de 15 livres.

 

Cette nouvelle technique de perçage leur donnera cette opportunité.

Pages : 1 2 3

Un commentaire

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3