La fenêtre de pose

Passer sur votre repère de visée ne suffit pas à assurer que la boule aille dans la poche avec la bonne réaction. La zone de pose de la boule est au moins aussi importante que le repère que vous visez.

Si vous n’arrivez pas à maintenir une réaction de boule régulière malgré que vous passiez bien sur votre repère de visée, il se peut que votre longueur de pose soit irrégulière.

L’objectif de cet article est d’insister sur l’importance de la zone de pose pour mieux maîtriser la réaction de la boule.

Améliorez votre jeu :

Avez-vous déjà prêté attention à l’endroit où vous posiez la boule ?

Je ne parle pas seulement du repère de visée, mais surtout de la zone de pose et sa distance par rapport à la ligne de faute.

Il est essentiel que la zone de pose ne soit pas trop éloignée de la ligne de faute (15 à 45 cm) et surtout qu’elle soit petite, gage de régularité.

Pour améliorer cette régularité, posez deux bandes de scotch sur la piste, la 1ère à 60 cm et la seconde à 1,50 m de la ligne de faute.

Chaque joueur a sa fenêtre de pose idéale en fonction de son jeu. Il faut la rechercher, l’identifier à l’entraînement pour devenir plus régulier et plus efficace. Connaître votre fenêtre de pose idéale vous servira quand vous serez en difficulté et vous permettra de revenir à ce que vous savez faire.

1

Commencez par travailler la longueur de pose, puis la fenêtre de pose.

Commencez par poser la boule dans la 1ère zone, la plus proche de la ligne de faute. Restez bien fléchi.

Puis posez la boule plus loin, de l’autre côté de la 1ère bande de scotch. Pour cela, fléchissez moins pour la lâcher de légèrement plus haut tout en la faisant atterrir comme un avion (sans la cogner). Puis posez la boule plus près de la 2ème bande de scotch.
Puis au-delà de la 2ème bande de scotch.

Voici quelques conseils pour adapter la réaction de la boule :

Pour avancer le Breakpoint, posez plus près de la ligne de faute (têtes de piste très huilées).

Pour reculer le Breakpoint, posez plus loin de la ligne de faute (têtes de piste asséchées).

2

Mais attention, pas question de lâcher la boule vers le haut (lâcher plus tard) pour la poser plus loin, il faut qu’elle atterrisse sur la piste (comme un avion qui se pose). C’est la hauteur de l’épaule qui change, donc le degré de fléchissement du genou.
Epaule plus près du sol au moment du lâcher, la boule est posée près de la ligne de faute.
Epaule plus haute, la boule est posée plus loin.

L’angle de pose par rapport au plan de la piste reste le même, seule la distance de pose change.

Remarque : Attention de ne pas modifier votre lâcher (rotation latérale et Tilt) en voulant poser la boule plus loin, ce qui modifierait aussi la réaction de la boule.

Puis travaillez la fenêtre de pose (voir photo ci-dessous).

Vous pouvez poser des morceaux de scotch pour la délimiter. Commencez avec une largeur de 4 lattes et une longueur de 90 cm. Puis rétrécissez la fenêtre petit à petit.

Déplacez-la vers l’avant pour modifier la position du Breakpoint et la réaction de la boule.

3

La fenêtre (en jaune) est plus ou moins large (de droite à gauche) mais aussi plus ou moins longue (pose plus ou moins éloignée de la ligne de faute).

Ci-dessus pose courte.

4

Ci-dessus pose longue.

Ce point de pose vient sajouter aux autres repères utilisés pour définir la trajectoire virtuelle de la boule sur la piste dans votre système de visée. Vous serez ainsi plus précis et surtout la boule aura des réactions plus régulières lancer après lancer.

Laisser un commentaire