Historique et description du bowling

 TECHNIQUES DE BASE :

Choisir une boule est le premier pas vers la réussite au bowling. Parce que ce sport est basé sur le Timing et la coordination, un joueur doit choisir une boule qui est facile à tenir. La boule ne doit pas être trop lourde ou trop légère, et doit être confortable et tenir naturellement dans la main du joueur. Le pouce doit pouvoir rentrer complètement dans la boule et tourner avec une friction minimum. Les doigts (majeur et annulaire) peuvent alors être placé à plat sur la boule pour vérifier que la seconde articulation vient bien au milieu de chaque trou. C’est la marque d’une bonne tenue de boule.

La plupart des joueurs utilisent une approche à 4 pas naturelle et relâchée, pour lancer la boule. Après les 4 pas, le joueur glisse avant de lâcher la boule vers les quilles. Pour déterminer la bonne position de départ, les joueurs doivent se tenir au niveau de la ligne de faute, au centre de la piste, dos aux quilles, et faire 4 pas et demi en marchant normalement. Ils peuvent alors se retourner et se mettre face aux quilles,

en mémorisant leur position par rapport aux rangées de repères sur l’approche. A chaque fois qu’un joueur se positionne sur l’approche pour lancer une boule, il doit se placer par rapport au même repère. Au fur et à mesure qu’un joueur prend de l’expérience, des ajustements minimes peuvent être effectués pour plus de confort ou plus d’efficacité.

Après avoir trouvé la position de départ correcte, les joueurs doivent se mettre face aux quilles, regarder leur repère de passage au niveau des flèches, et avec les doigts dans les trous, laisser le poids de la boule reposer sur l’autre main à mi-hauteur entre l’épaule et la ceinture. La boule doit être tenue légèrement sur le côté droit du corps (pour les droitiers). Les joueurs plus expérimentés gardent leurs pieds rapprochés l’un de l’autre, le pied gauche légèrement en avant (pour les droitiers) et les genoux légèrement fléchis.

Voici comment un joueur droitier lance sa boule en utilisant une approche à 4 pas :

  • Premier pas : Déplacez la boule et le pied droit vers l’avant, dans un mouvement court et lent.
  • Deuxième pas : En conservant le bras aussi serré contre le corps que possible, enchaînez le deuxième pas avec le pied gauche et laissez la boule descendre d’avant en arrière.
  • Troisième pas : Avancez le pied droit au moment où la boule arrive au-dessus du talon droit et laissez-la atteindre le point haut du Backswing. Le bras gauche peut être tendu pour maintenir l’équilibre.
  • Quatrième pas : Déplacez le poids du corps depuis le pied droit sur le pied gauche en fléchissant le genou gauche et en laissant la boule redescendre naturellement vers l’avant. Aucun effort supplémentaire n’est nécessaire.

Le joueur doit glisser avec la jambe droite escamotée pour laisser passer le bras droit et la boule, et permettre au lâcher de se dérouler normalement. La boule est mise en rotation et déposée de l’autre côté de la ligne de faute en direction des quilles. L’accompagnement après le lâcher doit être fait dans le prolongement du balancier, vers le repère de passage choisi.

Les débutants doivent se concentrer à toucher la quille numéro 1 et à développer un lâcher sans effort. Les erreurs les plus communes consistent à vouloir lancer la boule trop fort, à trop se concentrer sur le point d’impact avec les quilles et à ne pas poser la boule près de la ligne de faute.

Le jeu à 2 mains a gagné ses lettres de noblesse depuis une dizaine d’années et 2 des meilleurs joueurs mondiaux l’utilisent avec succès. Il permet de donner plus d’effet et de rotations à la boule.

Pages : 1 2 3 4 5

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5