Comment compter les points

Une partie de bowling se compose de 10 Frames. Le joueur lance 2 boules à chacune des neuf premières Frames sauf s’il réalise un strike. A la dixième Frame, il peut avoir à lancer 3 boules s’il a réalisé un strike (2 boules supplémentaires) ou un spare (1 boule supplémentaire).

Le système de comptage automatique du bowling affiche les points sur un écran au-dessus de chaque piste.

Comptage des points :

Le nombre de quilles abattues par le premier lancer du joueur est inscrit dans la case gauche de la Frame. Le nombre de quilles abattues par le deuxième lancer est inscrit dans la case de droite de la Frame. Si aucune quille n’est abattue lors d’un lancer, un tiret ( – ) est inscrit dans la case correspondante. Si le joueur mord ou dépasse la ligne de faute, le lancer compte pour zéro et un F est marqué (voir Frame 6). Le total des 2 lancers de la frame est comptabilisé immédiatement (voir Frames 4, 6 et 9 et ‘’Le trou’’).

        1       2       3       4        5        6       7       8       9          10
X   X   X   7 2 / F 9 X   7 / 9 X X 8
30 57 76 85 95 104 124 143 152 180

 

Le Strike :

Un strike est réalisé si les 10 quilles sont abattues au premier lancer. Il est matérialisé par une croix dans la case de gauche de la Frame. Le strike compte pour 10 quilles, plus le nombre de quilles abattues par les deux lancers suivants du joueur, soit 30 au maximum (voir Frame 1).

Le doublé :

Deux strikes consécutifs constituent un doublé. Dans ce cas le premier strike compte pour 20 quilles, plus le nombre de quilles abattues lors de la 1ère boule de la Frame suivante.

Le triplé :

Trois strikes consécutifs constituent un triplé. Le premier strike compte pour 30 (voir Frames 1, 2 et 3). Appelé aussi  »Turkey ».

Le Spare :

Un spare est réalisé quand toutes les quilles restées debout après le premier lancer sont abattues au deuxième lancer d’une Frame. Il est matérialisé par une barre oblique ( / ) dans la case de droite de la Frame. Le spare compte pour 10 quilles, plus le nombre de quilles abattues par la 1ère boule de la Frame suivante.

Le trou :

Quand un joueur ne fait pas tomber les 10 quilles à l’issue des deux lancers d’une Frame, c’est un trou. Dans ce cas, le total des quilles abattues sur les 2 lancers est comptabilisé immédiatement sur la Frame.

Le split :

Un split, normalement marqué par un cercle entourant le nombre de quilles abattues (voir Frame 5), est constitué par un ensemble de quilles restant après le premier lancer à condition que la quille 1 ait été abattue et que :

– au moins une quille est tombée entre 2 (ou plus de 2) quilles restantes (exemple : 4 – 6 ou 2 – 10 ou un Baby Split 4 – 5).

Le Wash-out :

Si les quilles 1 et 10 sont restées après le 1er lancer (en général avec la 2 et la 4) c’est un Wash-out. Ce n’est pas un Split.

Le score parfait :

Pour obtenir le score maximum de 300, le joueur doit réaliser 12 strikes consécutifs sur la partie.

Laisser un commentaire