Comment acquérir un jeu actuel

Avant de commencer à travailler cette technique, essayez ce simple exercice en vous faisant assister par un partenaire. Placez-vous environ à 1,20 mètre de la ligne de faute avec votre pied de glisse en avant du pied de poussée. Laissez la boule balancer librement pendant quelques instants. Quand la boule est en bonne position, commencez votre glisse vers l’avant, laissez la boule descendre et lâchez-la sur la piste.

Demandez à votre partenaire de vous observer pendant cet exercice. Si vous commencez votre glisse quand la boule commence à descendre, vous avez un Timing du lâcher en Leverage.

Voir exercice sur le dernier pas de Joe Slowinski joint à la fin de cet article en annexe 1.

Si vous commencez votre glisse alors que la boule continue sa montée, votre Timing est trop en retard pour obtenir un Timing du lâcher optimum. Si c’est le cas, demandez à votre partenaire de placer son pied sur votre pied de glisse pour vous empêcher de l’avancer trop tôt, pour que la boule ait le temps d’arriver au point mort du balancier. Utilisez cet exercice jusqu’à ce que le Timing devienne naturellement correct.

Les pas :

Vous devez être capable de lancer la boule sur une trajectoire allant de la gauche vers la droite (droitier). Pour cela, vous devez garder la main sur le côté intérieur de la boule pendant tout le balancier. Pour pouvoir le faire, vous devez apprendre à décaler votre corps en dehors du chemin de la boule quand elle va vers l’arrière et lorsqu’elle revient vers l’avant pour le lâcher. Pour réussir ceci, le deuxième et le quatrième pas (tous les 2 du pied droit pour une approche à 5 pas d’un droitier) doivent être croisés devant le pas précédent. Cette trajectoire des pas talon-pointe, une sorte de marche comme sur une corde raide, permet à la boule de rester en ligne pendant tout le balancier. Voir photo ci-contre.

Picture1

Le dernier élément de l’approche est souvent le plus difficile pour la plupart des joueurs. C’est, l’orientation du pied de glisse. Avant, quand on parlait de rester Square avec la ligne de jeu, on voulait dire glisser avec la pointe du pied orientée vers l’extérieur (vers la gauche pour un droitier). Aujourd’hui, comme on veut fermer l’espace entre le coude et la hanche du début à la fin du lâcher, le pied de glisse doit être orienté légèrement vers la main du lâcher, vers la droite donc. Pour un joueur traditionnel, cela peut devenir un challenge très difficile à maîtriser.
Pour vous aider à apprendre à marcher comme sur une corde raide, essayez cet exercice simple : pour un droitier en 5 pas. Prenez 2 morceaux de papier cartonné de 4 cm par 4 cm (suffisamment épais pour que le joueur le sente en marchant dessus) et scotchez-les sur l’approche à l’endroit où le 2ème et le 4ème pas doivent être faits par le joueur, sur la même latte que celle où se tenait le pied gauche au départ. Si, par exemple, l’approche commence avec le pied gauche sur la 22ème latte, les papiers cartonnés doivent être scotchés en biais sur la 22ème pour le 2ème et le 4ème pas.
Quelqu’un doit vous regarder lancer quelques boules pour déterminer la longueur de vos pas, et coller les papiers aux bons endroits. Vous devez vous assurer que les 2èmes et 4èmes pas avec le pied droit sont bien attaqués talon-pointe pour marcher sur les papiers cartonnés. Les 2 pas chevauchés du pied droit vont permettre à la boule de rester alignée avec la ligne de jeu pendant tout le balancier. En gardant vos 1er, 2ème  et 4ème pas en ligne droite, avec le 3ème pas décalé de 2 ou 3 lattes vers la gauche de la latte de départ, vous allez fermer l’espace latéral créé par ce type d’approche. Une fois que vous aurez appris à fermer cet espace, vous pourrez garder la main derrière la boule, un élément déterminant pour acquérir un lâcher puissant.

Pages : 1 2 3 4 5

Laisser un commentaire

Pages : 1 2 3 4 5